Syrie – Lutte contre Daech [ru]

Q : Quelle est votre réaction à la déclaration de Trump selon laquelle il retirera les soldats américains de Syrie ?

R : La France fait de la lutte contre le terrorisme une priorité. La lutte contre la menace globale de Daech se poursuit et s’inscrit dans la durée.

Notre estimation est que Daech continue d’être une menace au Levant et que l’organisation terroriste peut continuer de s’y appuyer sur un territoire réduit, en particulier en Syrie.

C’est grâce à l’action de la coalition internationale depuis 2014 et aux forces locales, irakiennes d’une part, kurdes et arabes syriennes d’autre part, que Daech est plus affaibli que jamais.

Les Etats partenaires de la coalition internationale et nous-mêmes sommes en conversation avec Washington sur le calendrier et les conditions de mise en œuvre de la décision de retrait des forces américaines engagées face à Daech en Syrie, annoncée par le président des États-Unis.

Dans les semaines qui viennent, la France sera attentive à ce que la sécurité de tous les partenaires des États-Unis soit assurée, y compris les Forces démocratiques syriennes. La protection des populations du Nord-Est de la Syrie et la stabilité de cette zone doivent être prises en compte par les Etats-Unis pour éviter tout nouveau drame humanitaire et tout retour des terroristes.

Q : Est-ce que la France peut continuer ses opérations en Syrie sans le soutien opérationnel des États-Unis ?

R : Je vous renvoie au ministère des Armées.

publié le 21/12/2018

haut de la page