Les centres de recherche franco-russes [ru]

Le Centre scientifique interdisciplinaire franco-russe Poncelet

En mars 2002 a été créé le « laboratoire international franco-russe de mathématiques et interaction avec l’informatique et la physique théorique » (LIFR MI2P), à Moscou, entre le CNRS et l’Université Indépendante de Moscou. Il devient en juillet 2006 le « laboratoire J.-V. Poncelet (Unité mixte internationale UMI 2615 du CNRS).

En mai 2017 est signé l’accord de création du « Centre scientifique interdisciplinaire franco-russe Poncelet », regroupant :

Le but de cette unité est de mettre en œuvre une coopération approfondie et efficace entre scientifiques de spécialités différentes : mathématiciens, physiciens et informaticiens français et russes.

Centre franco-russe de recherche en sciences humaines et sociales

PNG Le CEFR a pour vocation de stimuler les recherches en sciences humaines et sociales sur l’ensemble de la Fédération de Russie et il étend son action à trois autres États d’Europe orientale (Ukraine, Biélorussie, Moldavie). Sa vocation est d’être à la fois un centre de recherches pluridisciplinaire, un lieu de coopération entre chercheurs français et russes, un lieu de formation et d’accueil pour les jeunes chercheurs et enfin, un lieu de valorisation de la coopération scientifique.

Pour plus d’informations, cliquez ici.


Le laboratoire franco-russe de métallogénie

En 2004, a été créé le RFML, laboratoire franco-russe de métallogénie entre le BRGM (Bureau français des Recherches Géologiques et Minières) et le musée géologique Vernadsky de Moscou.

Pour plus d’informations, cliquez ici

publié le 05/09/2018

haut de la page