L’ambassadeur de France en Russie à la Conférence internationale dédiée au 20e anniversaire de la Station spatiale internationale [ru]

À l’occasion du 20ème anniversaire de la Station spatiale internationale, Sylvie Bermann, Ambassadeur de France en Russie s’est rendue à la conférence scientifique internationale « L’espace est un domaine ouvert à la coopération et au développement internationaux » à Moscou.

La commémoration du 20ème anniversaire de la Station Spatiale Internationale (ISS) s’est déroulée en présence de S.A. Ryabkov, Vice-Ministre des affaires étrangères de la Fédération de Russie. Parmi les intervenants ayant délivré le message d’accueil, étaient entre autres présents William H Gerstenmeier, Administrateur associé de l’exploration et des opérations humaines de la NASA, Koichi Wakata, Directeur adjoint de l’agence spatiale japonaise JAXA et Jan Wörner, Directeur Général de l’ESA. La conférence revêtait un symbole particulier puisqu’elle accueillait de nombreux astronautes notamment américains et russes.

En marge de cet évènement, l’ambassadeur de France en Russie a rencontré Jean-Yves Le Gall, Président du CNES afin d’échanger autour de la coopération spatiale franco-russe. Ils se sont félicités de l’implication du CNES dans le programme de la station spatiale internationale (ISS). En effet, depuis la Conférence ministérielle de 1995, le CNES est le deuxième contributeur au programme ISS, dans le cadre de l’ESA, et à travers l’exploitation d’expériences menées à bord de l’ISS, grâce à l’apport de modules tels que le laboratoire Columbus ou l’ATV ; à la contribution du CADMOS au réseau de centres d’exploitation soutenant des scientifiques travaillant dans un environnement de microgravité ; à l’expertise du MEDES dans la préparation de la surveillance des vols spatiaux habités et des astronautes et aux projets de coopération bilatérale, Declic (États-Unis), Cardiolab / Cardiomed / Cardiospace (DLR, Russie, Chine), Science de la combustion et Vol parabolique (Japon), Médecine spatiale (Canada). Sans oublier la coopération franco-soviétique forte et précieuse qui a marqué le début de l’aventure française dans le domaine des vols habités : de la station MIR avec Jean-Loup Chrétien en 1982 à l’ISS et avec Thomas Pesquet / ESA, en 2016.

Dans le cadre du prochain chapitre de l’histoire des missions spatiales habitées mondiales, la stratégie française et du CNES s’articule autour de 5 axes de développement et d’implications : les infrastructures, les éléments technologiques pour l’autonomie humaine, les sciences en microgravité et pour l’espace, les opérations et le soutien aux développements et les astronautes. De nouveaux sujets de coopération ont été évoqués comme l’ISS et plus particulièrement la médecine spatiale et la valorisation des expériences en micropesanteur ainsi que les nouveaux services utilisant des données spatiales.

Dans ce contexte Sylvie Bermann, Ambassadeur de France en Russie a déclaré : « Nous célébrons aujourd’hui 20 ans de recherches dédiées aux effets de la microgravité et à la préparation de missions vers la Lune et Mars rendues possibles grâce aux activités à bord de la Station spatiale internationale ! La France a acquis au fil des ans une solide expertise opérationnelle et scientifique que le CNES propose aujourd’hui de mettre à profit pour de nouveaux projets dans le domaine de l’exploration spatiale ».

A l’issue de la cérémonie, l’Ambassadeur a visité le Pavillon du cosmos au VdnKh.

publié le 21/11/2018

haut de la page