Cérémonie de remise de décoration à Kirill Dmitriev, Président du FRID (19 novembre 2018) [ru]

L’Ambassadeur a remis les insignes de chevalier dans l’ordre de la Légion d’Honneur à M. Kirill Dmitriev, Président du Fonds d’investissement direct russe (FRID).

La réception s’est tenue en présence de nombreux invités prestigieux. Les autorités russes étaient représentées notamment par Mme Olga Golodets, Vice premier ministre ; M. Andreï Foursenko et M. Igor Levitine, aides du Président russe ; M. Mikhaïl Bogdanov, représentant spécial du président russe pour le Proche-Orient et l’Afrique. Les ambassadeurs du Japon, d’Italie, des Etats-Unis, des Emirats Arabes unis se sont joints à la cérémonie. La présence des milieux d’affaires était marquée par M. Guenadi Timtchenko, fondateur de Volga Group ; M. Andreï Gouriev, directeur général de « FosAgro » ; M. Dmitri Konov, président de l’administration de « Sibour holding » ; M. Sergueï Ivanov, directeur général de « Alrossa » etc. La sphère culturelle et scientifique était également représentée avec la présence de M. Viktor Sadovnitchi, recteur du MGU, de M. Konstantin Ernst, Président de la chaîne de télévision « Pervy Kanal » et d’autres invités.

Après avoir évoqué la carrière de M. Dmitriev, l’Ambassadeur a salué sa contribution au développement de la coopération franco-russe, notamment au travers du fonds qu’il dirige. En effet, le FRID co-investit dans des projets d’envergure partout dans le monde, et notamment en France. A l’initiative de M. Dmitriev, le FRID et la Caisse des Dépôts et Consignations ont signé un accord-cadre en vue de développer des projets d’investissement croisés entre la France et la Russie et de cet accord est né en 2013 le fonds franco-russe. Dans ce cadre, en 2016 une prise de participation a été lancée dans le conglomérat verrier ARC International, qui représente des centaines d’emplois en France, mais aussi en Russie, où une usine a ouvert en 2011.

L’Ambassadeur a notamment souligné  : « Vous travaillez activement, par vos missions en France et vos rencontres avec des membres de l’administration et des ministères français, à concevoir des projets et à faire vivre ce fonds franco-russe, et à travers lui l’amitié entre nos deux pays. Vous avez été, notamment, un acteur clé lors de la signature en présence de M. Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie et des Finances, de l’accord cadre de co-investissement CDC-FRID en 2016.

Aussi avez-vous, en mai 2018, lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, et à l’occasion de la visite du Président de la République française, signé quatre accords de principe avec des grands noms de l’économie française, accords qui doivent permettre la réalisation de projets bilatéraux. Enfin, vous avez signé avec la Caisse des Dépôts et consignations un accord pour approfondir ce partenariat d’investissement, qui étend la portée de votre coopération.

Mais votre engagement ne s’arrête pas à la sphère économique. Vous vous consacrez aussi au rayonnement de l’excellence culturelle et intellectuelle russe, par le biais de votre participation aux Conseils d’administration du théâtre Marinski à Saint-Pétersbourg, et de l’Université d’Etat de Moscou (MGU). D’autre part, la question écologique vous tient à cœur ; cela vous a conduit à soutenir la création d’un programme de coopération entre le FRID et le Russian Falcon Center de l’Institut de Recherche Ecologique de la Fédération de Russie, qui financent des projets d’investissement orientés vers le développement durable et la protection de l’environnement. Sous votre impulsion, le FRID soutient des associations caritatives en faveur des enfants malades et de la protection des espèces animales en danger. Malgré les difficultés géopolitiques, vous avez tenu à consolider les liens tissés depuis des siècles entre nos deux pays, mettant en avant leur proximité culturelle et économique. Peut-être n’y a-t-il pas de sphère plus symbolique que celle de l’investissement pour faire vivre cette amitié : en investissant aux côtés de la France, vous signifiez votre confiance dans le futur de la relation qui unit nos deux pays. »

publié le 21/11/2018

haut de la page