Zelfira Trégoulova et Olga Khenkina décorées des Arts et des Lettres (19 septembre 2018) [ru]

L’Ambassadeur a remis les insignes de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres à Zelfira Trégoulova, directrice de la galerie Trétiakov et à Olga Khenkina, expert dans le domaine du théâtre.

L’Ambassadeur a décoré deux représentantes éminentes de la culture en Russie pour leur mérites et leur contribution à la coopération franco-russe.

L’Ambassadeur Sylvie Bermann a souligné la carrière remarquable de Mme Trégoulova, d’abord en tant que critique d’art, passionnée par l’art russe et soucieuse de sa promotion en Russie et à l’étranger. Il a été rappelé à ce titre que les expositions : « Les Amazones de l’avant-garde », « La Russie ! », « Surprends-moi », « Les réalismes soviétiques », « Casimir Malevitch et l’avant-garde russe », faisaient partie des grandes expositions internationales organisées dans les principaux musées de Russie et à l’étranger. L’exposition « Larionov », actuellement en cours à la Nouvelle Trétiakov, est l’un des nombreux exemples qui montre un lien prégnant entre la France et la Russie. Parmi les prochaines dates importantes de la coopération culturelle franco-russe, en 2020 est attendue une grande exposition à la Fondation Vuitton de la collection des frères Mikhaïl et Ivan Morozov en partenariat avec la Galerie Trétiakov, le Musée Pouchkine et l’Ermitage.

De même, le travail de Mme Khenkina en faveur du développement des liens entre le théâtre français et russe a été souligné par l’Ambassadeur. Il a été rappelé que c’était largement grâce à elle qu’un important projet de coopération franco-russe dans le domaine du théâtre avait été mis en place et réalisé avec succès durant trois saisons (2010-2012-2013). Ce projet « Théâtre français. Inédit en russe » consistait à réunir le savoir-faire français dans le domaine de la mise en scène avec l’excellence du jeu d’acteur russe sur des textes français de la deuxième moitié du XXème siècle et du XXIème inédits en russe. Au total, 11 metteurs en scène français ont été invités, 11 mises en espace ont été réalisées, 6 créations ont été inscrites au répertoire. Ce projet a rencontré un vif succès tant auprès du public, que de la critique. Il a été l’un des points d’orgue de l’Année France-Russie 2010 par sa qualité, son esprit novateur et son inscription dans la durée.

publié le 20/09/2018

haut de la page