Veille Espace Russie Juillet 2018- N°18-07

PNG

PERSONALIA

Réduction de plus de la moitié du personnel du Centre Khrunichev
RBC, 20 juin 2018
Au centre de recherche et de production de Khrunichev, des réductions de personnel importantes sont attendues dans les années à venir dans le cadre de l’optimisation du site de Moscou. Le nombre d’employés de l’usine pourra être réduit de plus de 2,5 fois – portant le total de 4 256 à 1 691 employés. En 2017, la perte du Centre Khrunichev s’élevait à 23,16 Mds de roubles, soit 302 M€. À la fin du printemps, le centre a estimé ses dettes à plus de 65 Mds de roubles, soit 847 M€.

Décisions de Rogozine remaniement de personnel
Roscosmos, Kommersant, 25 juillet 2018, RiaNovosti, 25 juillet 2018, TASS, 3 juillet 2018
À l’initiative de Dmitry Rogozine, des remaniements de personnel ont été lancés dans les différentes entreprises de l’industrie spatiale.

  • Rano Juraeva a quitté le poste du Centre pour l’exploitation des infrastructures au sol de l’infrastructure spatiale (TsENKI), et a été remplacée par Andrei Okhlopkov (biographie), qui a supervisé le projet de création de lanceurs Angara au Centre Khrunichev.
  • Dmitry Baranov (biographie) a été nommé Directeur général par intérim du PROGRESS Space-Rocket Centre (RCC Progress) remplaçant Alexander Kirilin.
  • Le Directeur Général de RSC Energia Vladimir Solntsev quittera ses fonctions le 3 août, Sergei Romanov, deviendra Directeur par intérim après le départ de Solntsev.
  • Nikolai Sevastyanov (biographie) a pris la place de premier Directeur général adjoint de Roscosmos. Son prédécesseur, Alexander Ivanov, restera dans la société d’Etat en tant que président des commissions de lancement.
  • Vladimir Vlasyuk (biographie) occupera le poste de Directeur général par intérim de NPO Technomash en remplacement de Dmitry Panov, qui quittera ce poste le 3 août.

Nouveau Directeur général de NPO Lavochkin
TASS, Izvestia, 25 juillet 2018
Sergey Lemeshevsky, Directeur général de NPO Lavochkin est soupçonné de fraude et quittera ses fonctions le 2 août, le Directeur général adjoint de la sécurité Harun Karchaev a été nommé Directeur par intérim. Comme indiqué par Roscosmos, une affaire pénale a été instituée contre Lemeshevsky, ainsi que le chef de la Direction juridique, Ekaterina Averyanova, en vertu de la partie 4 de l’art. 159 du Code pénal de la Fédération de Russie dans le cadre d’un détournement de fonds pour un montant de 330M de roubles, soit 4,3 M€.

TsNIIMash : affaires de trahison et d’espionnage
Kommersant, Interfax, Interfax, 20 juillet 2018, TASS, 21 juillet 2018, Vesti, TASS, TASS, 22 juillet 2018, Roscosmos, 23 juillet 2018, RBC, Lenta, 24 juillet 2018
Dans le cadre de l’affaire TsNIIMash récemment ouverte, les agents du FSB vérifient les informations sur l’implication des fonctionnaires dans le transfert délibéré d’informations. Le groupe d’enquête du FSB a notamment mené des perquisitions dans les bureaux du personnel de TsNIIMash dans le cadre d’une affaire pénale initiée en vertu de l’art. 275 du Code pénal de la Fédération de Russie ("trahison d’État"). Environ une dizaine d’employés sont suspectés pour leur coopération avec les services spéciaux occidentaux. Des accusations sont portées contre le scientifique Victor Kudryavtsev, 74 ans, qui, selon l’enquête, a transmis des informations à l’un des pays de l’OTAN. Viktor Kudryavtsev a été arrêté par le FSB le 19 juillet. Après l’arrestation de Kudryavtsev, deux nouvelles requêtes ont été reçues de la Direction des enquêtes du FSB pour l’arrestation de suspects. Le 20 juillet, la juge Elena Kanayeva a été mise en état d’arrestation, En revanche, aucune charge n’a été retenue contre Dmitry Payson, Directeur du centre de recherche et d’analyse de l’ORKK. Il quittera ses fonctions début août. L’enquête se poursuit.

PROGRAMME SPATIAL ET POLITIQUE

ROSCOSMOS 2.0. : rencontre avec le président Vladimir Poutine sur les perspectives de développement de l’industrie spatiale
Kremlin.ru, Roscosmos, Roscosmos, 18 juillet 2018
Vedomosti, RT, TASS, Vedomosti, Vesti, 18 juillet 2018
Le 18 juillet 2018, le Président Vladimir Poutine a exposé les grandes lignes du développement de l’industrie spatiale russe et les mesures à prendre pour améliorer l’efficacité de Roscosmos. Selon lui, Roscosmos doit réaliser des succès décisifs dans le domaine de l’exploration spatiale, dans des conditions de concurrence internationale croissante, pour renforcer ses positions. Roscosmos peut et doit assurer un flux régulier de fonds commerciaux dans le domaine de l’observation de la Terre, de la navigation et des télécommunications. Il mentionne la mise en œuvre de projets à grande échelle :

  • L’évolution de Roscosmos nécessitera la modernisation du réseau orbital russe. Dans le même temps, il est nécessaire d’améliorer radicalement la qualité et la fiabilité des véhicules spatiaux, les moyens de les détruire et d’assurer la production d’une base de composants domestique moderne, afin d’accroître la durée de vie des satellites en orbite.
  • La mise en œuvre rapide des travaux de développement de la famille des lanceurs Angara, du lanceur de classe moyenne Soyouz-5 et du lanceur super-lourd. Le contrat Soyouz 5 a été signé le 17 juillet 2018 entre Roscosmos et RSC Energia, Les essais en vol de Soyouz-5 commenceraient en 2022 et les essais en vol du lanceur super-lourd en 2028. Tandis que le lancement d’Angara-A5 est désormais prévu à partir de Vostochny en 2021 ;
  • Le nouveau programme « Sfera » (en russe : « Сфера ») est un projet attractif sur le plan commercial qui ambitionne de lancer plus de 640 satellites en trois étapes (2022, 2024 et 2028) pour l’observation de la Terre, ainsi que pour permettre à tout le territoire russe d’accéder à Internet. Le président russe a approuvé le financement du projet en tant que programme fédéral distinct.

Roscosmos ajustera le programme spatial fédéral 2016-2025
RiaNovosti, 3 juillet 2018, RiaNovosti, 28 juin 2018
Le programme fédéral de la Russie pour la période 2016-2025 sera révisé pour y intégrer les projets prometteurs. À la fin du mois de juin, le nouveau Directeur général de Roscosmos, Dmitry Rogozine, a présenté sa vision du développement de l’industrie spatiale russe. En particulier, certains programmes ont été révisés : il a été décidé de renvoyer les vols habités de Baïkonour vers Vostochny, le Federatsia qui devait être relancé avec le lanceur Soyouz-5 pourrait être lancé par un lanceur Angara.

Internet par satellite « Sfera » : lancer 640 satellites en six ans
Vedomosti, 18 juillet 2018, Lenta, 19 juillet 2018, RT, 20 juillet 2018, Kremlin.ru, 7 juin 2018
Vladimir Poutine a qualifié « Sfera » de programme révolutionnaire dans le domaine de l’exploration spatiale. Le nouveau programme « Sfera » prévoit le lancement pour les prochaines années de quelque 600 satellites, qui permettront de fournir un système de navigation et d’observation de la Terre et de télécommunication. Le programme Sfera est issu du projet de système de communication « Efir » développé par Roscosmos et RSC Energia. Le coût total du système « Efir », pour un total de 300 satellites (y compris les investissements) et fournissant des services à 10 millions d’abonnés était estimé à 300 Mds de roubles, soit 3,9 Mds €. Il a été conçu pour concurrencer les systèmes de télécommunication OneWeb et Starlink.

Un conseil de l’Académie des sciences de Russie sur les débris spatiaux
RT, RiaNovosti, 3 juillet 2018
Le Bureau du Conseil de l’Académie des sciences de Russie chargé de l’espace a entériné la création d’un comité spécifique dédié à la gestion des débris spatiaux, qui comprendrait des scientifiques et représentants de l’industrie spatiale. Le comité sera co-présidé par Yuri Makarov (Chef du Département de la planification stratégique Roscosmos), Boris Shustov (Directeur scientifique de l’Institut d’astronomie, RAS). En outre, suite à la réunion, il a été décidé de tenir la première conférence nationale sur les débris spatiaux en 2019 afin de formuler le concept de stratégie Russe en matière de surveillance et de lutte contre les débris spatiaux.

Roscosmos et Rosatom établiront une feuille de route pour la coopération
RiaNovosti, 4 juillet 2018, AtomicEnergy, 16 juillet 2018
Les représentants de Roscosmos et Rosatom ont discuté des possibilités de coopération dans des domaines tels que les technologies et les logiciels de supercalculateurs, la création de composants, de nouveaux matériaux et de nouvelles technologies énergétiques à petite échelle dans les activités spatiales. Roscosmos et Rosatom travaillent déjà à la création de nano-couches résistantes pour protéger contre le rayonnement cosmique l’électronique utilisée dans les véhicules spatiaux.

Coopération entre Glavkosmos et le laboratoire de nutrition spatiale
Roscosmos, 5 juillet 2018
Le 5 juillet, Denis Lyskov, Directeur général de Glavkosmos et Konstantin Grigoriev, Directeur général du « Laboratoire de nutrition spatiale » (en russe : « Лаборатория космического питания ») ont signé un accord de coopération. Dans le cadre de l’accord signé, Glavkosmos travaillera à promouvoir et à vendre la nourriture spatiale produite par le laboratoire sur les marchés internationaux. En outre, les parties ont convenu un échange d’informations et de participer conjointement à des événements internationaux.

INTERNATIONAL

Le CNES et Roscosmos définissent de nouveaux domaines de coopération
Roscosmos, 30 juillet 2018
Le 30 juillet 2018 à Moscou s’est tenue une réunion entre Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et Dmitry Rogozine, Directeur Général Roscosmos afin de définir de nouveaux domaines de coopération. Les délégations française et russe ont trouvé un intérêt commun dans le développement d’au moins trois domaines de coopération future : la station spatiale internationale et la médecine spatiale, les questions liées au climat, l’innovation liée aux satellites. À cet égard, Dmitry Rogozine a exprimé l’intention de confier à l’institut scientifique TsNIIMash, la préparation d’études appropriées et de les fournir à leurs homologues français.
Le 15 juin 2018, le CNES et Roscosmos ont signé un accord de coopération qui a contribué à donner un nouvel élan aux relations entre les deux pays dans le domaine spatial.

La Russie et le Kazakhstan ont accepté d’actualiser la mise en œuvre du projet Baïterek
RiaNovosti, 9 juillet 2018, TASS, 10 juillet 2018, RiaNovosti, 10 juillet 2018
Le 9 juillet, le premier vice-Premier ministre du Kazakhstan, Askar Mamin, a rencontré le Directeur général de Roscosmos, Dmitry Rogozine, à Baïkonour. Les parties ont discuté de la mise en œuvre du site de lancement du futur lanceur Baïterek, des projets d’investissement conjoints et de la poursuite du développement de la ville de Baïkonour. L’actualisation du projet Baïterek vise notamment à lancer des véhicules de transport habités de nouvelle génération. Suite à la réunion, un groupe de travail a été créé entre le comité aérospatial du ministère de la Défense afin de développer des approches de partenariat public-privé.

Coopération de la Russie et de la chine dans le domaine de l’observation de la Terre
Roscosmos, RiaNovosti, 5 juillet 2018
Des représentants de la Roscosmos et de l’Administration spatiale chinoise (CSCA) ont tenu une réunion du sous-groupe de travail russo-chinois sur la coopération dans le domaine de l’observation de la Terre, l’une des principales orientations de la coopération russo-chinoise. Dans le même temps, les partenaires ont convenu de la nécessité de signer un accord bilatéral distinct entre la Russie et la Chine, prévu pour signature avant la fin 2018.

Russie-Chine : ajout de projets lunaires au programme conjoint de coopération spatiale
Roscosmos, RiaNovosti, TASS (ang.), 11 juillet 2018, Ruaviation (ang.) 12 juillet 2018
Le 11 juillet, lors de la réunion du groupe de travail russo-chinois, les représentants de Roscosmos et de l’Administration spatiale chinoise (CSCA) ont discuté de la mise en œuvre du programme de coopération bilatérale dans le domaine de l’espace pour 2018-2022, incluant des projets liés à l’exploration et au développement de la Lune.

RSC Energia et Boeing créent un système d’arrimage pour la station cis-lunaire
RiaNovosti, 3 juillet 2018
RSC Energia en coopération avec la société américaine Boeing, a mis au point le concept d’un système d’arrimage pour la nouvelle station cis-lunaire, Lunar Orbital Plateform-Gateway (LOP-G). Boeing a également mené avec succès des recherches conjointes sur le thème « modules habités pour l’espace lointain » visant à formuler des propositions conceptuelles pour Roscosmos et la NASA afin de créer un programme prometteur.

STATION SPATIALE INTERNATIONALE

L’orbite de l’ISS corrigée pour la première fois avec l’aide d’un vaisseau américain
RiaNovosti, 9 juillet 2018, RiaNovosti, 11 juillet 2018, Interfax, 20 juillet 2018
Le 10 juillet, l’orbite de la Station spatiale internationale (ISS) a été relevée d’environ 90 mètres à l’aide d’un vaisseau américain Cygnus. Si les tests sont réussis, la correction d’orbite sera effectuée à tour de rôle par des vaisseaux russes et américains. Au cours des trois dernières années, les manœuvres de l’ISS ont été effectuées exclusivement par des moyens russes : les cargos Progress et le module Zvezda.

Le module russe Nauka sera envoyé à l’ISS en novembre 2019
Interfax, 20 juillet 2018
Le lancement du module russe polyvalent Nauka (MLM) vers la Station spatiale internationale (ISS) est reporté à novembre 2019 à bord d’un Proton-M depuis Baïkonour. En conséquence, les lancements du module NEM et du module Pritchal peuvent également être retardés puisque Nauka devrait être lancé en premier : il sera amarré au module russe Zvezda. Pritchal s’amarrera à Nauka MLM, et NEM s’amarrera ensuite à Pritchal.

NEM : poursuite des tests de résistance jusqu’en février 2019
RiaNovosti, 1 juillet 2018, Roscosmos, TASS, 19 juillet 2018
Les tests de résistance et d’herméticité du module scientifique et énergétique NEM pour l’ISS se poursuivent à RSC Energia et au TsNIIMash. Il s’agit de vérifier sur le modèle la résistance aux diverses contraintes que subira le module une fois dans l’espace, et ce en vue d’une durée de vie prévue d’au moins 15 ans. Les essais vont se prolonger jusqu’en février 2019.

LANCEURS ET LANCEMENTS

Lancements réalisés en Juillet 2018 :

  • 9 juillet 2018, Lancement Soyouz 2.1b depuis Baïkonour.

Le Progress MS-09 amarré avec succès à l’ISS en moins de 4 heures
RiaNovosti, 9 juillet 2018, Roscosmos, RT, TASS, Ruaviation (ang.), TASS, TASS (ang.) 10 juillet 2018, RT, Ruaviation (ang.), Roscosmos 10 juillet 2018, Kremlin.ru, RT, 12 juillet 2018
Le 9 juillet 2018, le vaisseau cargo Progress-MS-09, chargé d’environ 2,5 tonnes de fret, a rejoint l’ISS en un temps record, utilisant un nouveau schéma d’amarrage en deux orbites. La durée du vol a été d’environ 3 heures et 40 minutes. Le président Vladimir Poutine a qualifié le vol du Progress MS-09 de succès décisif. Pour mémoire, la durée de vol minimale jusqu’à l’amarrage avec l’ISS était de six heures, soit quatre orbites.

Les satellites météorologiques de Sputnix et Sirius à bord de l’ISS
Skolkovo (ang.), 6 juillet 2018, Roscosmos 10 juillet 2018, Vesti, 13 juillet 2018
Les nanosatellites, SiriusSat-1 et SiriusSat-2, pesant seulement 1,3 Kilogrammes chacun, ont été amené à l’ISS par le Progress MS-09. Les Cubesats ont été élaborés et créés par les étudiants du centre Sirius à Sotchi par les élèves et spécialistes de Sputnix et l’Institut Skobeltsyn de physique nucléaire de l’Université de Moscou, en utilisant la plate-forme Orbicraft-Pro développée par Sputnix. Ils seront ensuite lancés en vol-libre lors d’une sortie extravéhiculaire prévue en août.

Soyoyuz 5 : contrat de développement signé
TASS, 3 juillet 2018, RiaNovosti, Roscosmos, Energia (ang.), 17 juillet 2018, Ruaviation (ang.) 18 juillet 2018, Roscosmos, Lenta, TASS, 22 juillet 2018, Ruaviation (ang.) 24 juillet 2018
Le 17 juillet 2018, Roscosmos a signé un contrat avec RSC Energia pour le développement d’un lanceur de classe moyenne Soyouz-5. Le contrat porte sur le développement du design, l’établissement de la documentation, la fabrication de modèles de test et les tests eux-mêmes du lanceur et du site de lancement. RSC Progress et Energomash ont commencé à travailler sur le Soyouz-5. Les essais en vol sont prévus en 2022. Soyouz-5 est un lanceur à moyenne portée à deux étages. La masse de départ est d’environ 530 tonnes, la longueur est de 61,87 mètres, le diamètre est de 4,1 mètres, le moteur du premier étage est le RD-171MS, le moteur du deuxième étage est le RD-0124M. La masse de la charge utile sur l’orbite terrestre basse est d’environ 18 tonnes.

Modernisation à Baïkonour pour le lancement de Soyouz-5
Izvestia, 25 juillet 2018
La modernisation du site de lancement du cosmodrome de Baïkonour pour le nouveau lanceur Soyouz-5 devrait commencer en 2020. Pour effectuer ces lancements depuis Baïkonour, il est nécessaire de moderniser le pas de tir du lanceur Zenith. Le Kazakhstan serait prêt à allouer 314 M$, soit 273, 8 M€ pour les travaux de modernisation.

La production en série du lanceur Angara débutera en 2023-2024
Lenta, 13 juillet 2018, RBC, RiaNovosti, 17 juillet 2018, RiaNovosti, TASS, 18 juillet 2018
La production en série des nouveaux lanceurs Angara, qui remplaceront Proton-M et Rockot, débutera à Omsk en 2023-2024. Le premier lancement de la fusée Angara a eu lieu en 2014, le deuxième lancement depuis la base de Plesetsk est prévu pour cette année. La famille des lanceurs Angara comprend trois versions différentes : un Angara-1.2 léger, un Angara-A3 moyen et un Angara-A5 lourd. Les lanceurs peuvent emporter des cargaisons de 3,5 à 24 tonnes. Le contrat pour la construction de la plateforme de lancement d’Angara à Vostochny sera signé début août.

Nouveaux moteurs pour le lanceur super-lourd russe
RiaNovosti, 17 juillet 2018
Dmitry Rogozine a indiqué que de nouveaux moteurs fonctionnant au gaz liquéfié et à l’hydrogène seraient construits pour le lanceur super lourd. Le développement de ce moteur a commencé en juin 2017. Le lanceur super lourd sera équipé du moteur RD-0150 produit sur la base du RD-0146 en tenant compte de l’expérience du moteur RD-0120 hérité du le lanceur Energia.

Nouvelle date de lancement pour le véhicule habité Federatsia
Lenta, 17 juillet 2018
Les essais en vol du véhicule habité Federatsia pourraient être déplacés de 2022 à 2025. Dans le cadre du programme de lancements avec équipage, il est envisagé que lancement de Federatsia ait lieu à bord d’Angara-A5 au lieu de Soyouz-5.

Le cosmodrome de Baïkonour prêt à lancer les satellites OneWeb
RiaNovosti, 14 juillet 2018
Andrei Okhlopkov, nouveau Directeur général de TsENKI, centre responsable de l’exploitation sol des cosmodromes russes, a inspecté le cosmodrome de Baïkonour afin de se préparer à exécuter le contrat pour le lancement en masse des satellites OneWeb en 2019. Pour mémoire, la mise en œuvre du programme nécessite environ 14 lancements commerciaux de Soyouz-2.1b. depuis Baïkonour, Kourou et Vostochny.

SCIENCES DE L’UNIVERS ET EXPLORATION

Nouvelle date de lancement pour le télescope Spectrum-RG
RiaNovosti, 11 juillet 2018
La date du lancement du télescope Spectrum-RG (Spectrum Roentgen Gamma) est désormais connue : la fenêtre de lancement s’ouvrira le 27 février et se terminera le 11 avril 2019.

Reprise des observations du télescope BTA à l’automne 2018
TASS, 9 juillet 2018
Les scientifiques prévoient de reprendre des observations régulières à l’automne 2018 sur le plus grand télescope BTA (en russe : Большой Телескоп Азимутальный) de l’Académie des sciences de Russie situé près de la ville de Zelenchukskaya (république de Karatchaïévo-Tcherkessie). Les observations ont été suspendues en mai 2018 après le début des travaux de remplacement du miroir du télescope.

LUNE ET CISLUNAIRE

Des modules russes pour la création d’une station cislunaireRBC, Interfax, RiaNovosti, 3 juillet 2018, RiaNovosti, 18 juillet 2018
La Russie pourrait décider de cesser l’extension de son segment de la Station spatiale internationale et utiliser des modules non encore lancés en vue de construire la station Lunar Orbital Platform Gateway (LOP-G). L’exploitation de l’ISS devant cesser en 2024 et le segment russe n’ayant pas encore été achevé, des propositions sont en cours pour augmenter la participation russe au projet LOP-G : le module nodal - qui dispose de six ports pour l’amarrage - et module scientifique et énergétique pourraient être utilisés. Le rapport annuel de RSC Energia (p.29) indique que la société a commencé à déterminer les spécifications techniques d’un module de décollage et d’atterrissage lunaire. Pour mémoire, la construction de la station devrait commencer en 2022 et la section russe y serait ajoutée en 2026.

Le "vol vers la Lune" se poursuit à l’Institut de médecine spatiale de la FMBA
RiaNovosti, 17 juillet 2018, FMBA, 6 août 2018
Des recherches expérimentales se poursuivent à l’Institut de recherche scientifique de médecine spatiale de la FMBA dans le cadre du travail de recherche « Selena-F » sur l’étude du fonctionnement des systèmes physiologiques de base du corps humain pendant un long séjour dans les conditions de gravité lunaire. La première série d’expériences a eu lieu le 20 juillet 2018.

TECHNOLOGIES ET INNOVATION

TsAGI mène des tests conjoints avec des homologues du CNES et de l’IBCP
TsAGI (ang.), 12 juillet 2018
Une réunion s’est tenue mi-juin au TsAGI entre les représentants du CNES et des scientifiques de l’Institut de chimie de l’Académie des sciences de Russie (IBCP), l’Institut central d’aérohydrodynamique dans le cadre du contrat TsAGI-CNES « optimisation des capsules thermiques pour la destruction des éléments structurels des satellites lors de la rentrée atmosphérique ». Des représentants des trois organisations ont préparé et testé des modèles dans les souffleries hypersoniques du TsAGI.

TSAGI complète le mode de vol hypersonique du cargo Federatsia
TsAGI, 9 juillet 2018
Les spécialistes du TsAGI, l’Institut central d’aérohydrodynamique du nom ont achevé les tests sur les régimes de vol hypersoniques du véhicule Federatsia. Lors de ces tests, la rentrée du véhicule spatial dans les couches denses de l’atmosphère a été simulée. Les données obtenues permettront de vérifier les méthodes de calcul et les données sur le transfert de chaleur, sur la base desquelles le choix des paramètres de protection thermique a été effectué, et de déterminer l’effet des caractéristiques réelles de la géométrie de l’appareil sur les caractéristiques du transfert thermique.

Un bioprinter 3D pour la culture de tissus et d’organes à bord de l’ISS
Roscosmos, 25 juillet 2018, Interfax, 25 juillet 2018
L’équipement pour la culture de tissus humains « Magnetic 3D-bioprinter », dont la préparation est réalisée en étroite collaboration avec les spécialistes de Roskosmos, RSC Energia et TsNIIMash, devrait être envoyé à l’ISS à l’automne 2018. Le demandeur de l’expérience est le laboratoire "3D Bioprinting Solutions", une start-up russe filiale d’Invitro. 3D-bioprinter est conçu pour étudier la croissance des tissus et, par la suite, des organes.

Un système de communication "cloud" unique pour des satellites nanoclasses
Roscosmos, RussianSpaceSystems, 12 juillet 2018
Le satellite TNS-0 No. 2 lancé depuis l’ISS le 17 août 2017 continue de fonctionner avec succès et a plus que doublé la durée de vie prévue en orbite. Les scientifiques et ingénieurs de RSS, de l’Institut de mathématiques appliquées Keldych et de RSC Energia ont ainsi pu tester toute une gamme de solutions techniques innovantes et une méthode unique de gestion des satellites via Internet. L’une des expériences de THC-0 No. 2 a été l’utilisation du système de communication par satellite Globalstar pour le contrôle et l’échange de données. Le modem de ce système, installé à bord du TNS-0 No. 2, fournissait un canal de données bidirectionnel fiable, l’utilisation d’un système de communication par satellite permettant de se connecter depuis n’importe où sur la Terre ou dans l’espace. Pour planifier des expériences scientifiques et technologiques embarquées et obtenir leurs résultats, il suffira à un utilisateur d’avoir une connexion Internet.

Deux robots FEDOR devrait être envoyée à l’ISS en août 2019
Lenta, RT, 20 juillet 2018
Deux robots FEDOR (Final Experimental Demonstration Object Research) seraient envoyés à la Station spatiale internationale à bord d’un Soyouz en août 2019. L’idée a été approuvée par la direction de Roscosmos et a reçu le nom officieux de « cyber-équipage ». FEDOR est un robot androïde qui deviendra le premier membre d’équipage du nouveau véhicule spatial Federatsia.

SÉCURITÉ ET DÉFENSE

Kondor-FKA-M : un nouveau satellite d’observation de la Terre pour 9,3 Mds de roubles
TASS, TASS (ang.) 6 juillet 2018
Le fabricant « NPO Mashinostroyenia » construira un nouveau satellite d’observation de la Terre « Kondor-FKA-M » d’ici la fin 2025 sur le modèle des Kondor-FKA existants. Le contrat contient la modernisation du système de surveillance radar, la fabrication de la sonde Kondor-FKA-M avec un radar en bande S et le développement du système spatial. Le contrat, d’une valeur de 9,3 Mds de roubles, soit 121,2 M€, devrait être réalisé d’ici le 25 novembre 2025. Kondor-FKA-M serait lancé depuis Vostochny à bord du Soyouz-2.1a.

Un radar pour détecter les débris spatiaux
RiaNovosti, 5 juillet 2018
Des scientifiques russes de l’Institut de physique nucléaire de l’Université d’État de Moscou conçoivent actuellement un radar à rayons ultraviolets capable de détecter les débris spatiaux. Le télescope « Mini-EUSO » sera installé sur la Station spatiale internationale et utilisera la reconnaissance des débris spatiaux en combinaison avec un laser afin de les éliminer.

SECTEUR PRIVÉ

NPO Avtomatiki et CosmoCourse développeront un système de contrôle pour les lancements touristiques suborbitaux
Roscosmos, RBC, TASS, 10 juillet 2018
Durant l’exposition internationale INNOPROM-2018, la société privée russe CosmoCourse a signé un accord de partenariat avec NPO Avtomatiki afin de développer un système de contrôle au sol du site de lancement des vols suborbitaux. NPO Avtomatiki, filiale de Roscosmos, est un chef de file dans le développement et la production de systèmes de contrôle électroniques et d’équipements radioélectroniques.

ÉDUCATION

Les étudiants du centre SIRIUS avec le soutien de RSS apprennent à traiter les données des images satellitaires
Roscosmos, RussianSpaceSystems, 3 juillet 2018, Roscosmos 4 juillet 2018, Roscosmos, TASS, 9 juillet 2018, RussianSpaceSystems, 25 juillet 2018, Roscosmos, 26 juillet 2018
Dans le cadre d’un projet conjoint, le Centre éducatif Sirius et les spécialistes de la société Russian Space Systems (RSS) initieront les étudiants au traitement des images satellitaires du 1er au 25 juillet. Pour une mise en pratique, RSS et Sirius ont choisi la création d’un géoportail disponible sur Internet, reflétant les changements intervenus dans la ville de Sotchi.

PDF - 620 ko
N°18-07-Veille Espace Russie Juillet 2018
Télécharger le document PDF (PDF - 620 ko)

Retrouvez toutes les actualités spatiales en cliquant sur ce lien.
Pôle spatial – Bureau du CNES
Ambassade de France en Russie

PNG

Clause de non-responsabilité : la revue ne prétend pas être exhaustive. Elle a un caractère d’information. Le CNES Moscou ne saurait en aucun cas être responsable des articles parus dans la presse russe.

publié le 10/08/2018

haut de la page