Union européenne – Participation de Jean-Yves Le Drian au Conseil des affaires étrangères (en visioconférence, 22 avril 2020) [ru]

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, participera aujourd’hui à la visioconférence des ministres des affaires étrangères de l’Union européenne.

Les points suivants seront abordés :

  • Covid-19 : les ministres feront un point de situation sur la réponse de l’Union européenne à la crise. Ils évoqueront les nombreuses opérations de retours des ressortissants européens qui étaient bloqués en déplacement temporaire à l’étranger et la mobilisation européenne en faveur des pays tiers les plus vulnérables, en particulier en Afrique. Jean-Yves Le Drian plaidera pour une mobilisation accrue de l’Union européenne, en particulier en termes de transport de matériels et de personnels humanitaires, en soutien du continent africain, dans le cadre de la mise en œuvre de la réponse globale annoncée par la Commission européenne. Les ministres échangeront également sur les conséquences de la crise sanitaire pour les pays du voisinage Est de l’Union. La France saluera les mesures annoncées par l’Union européenne pour aider les pays du Partenariat oriental.
  • Ukraine : le ministre redira l’appui de la France et le soutien de l’Union européenne à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine, tout en insistant sur l’importance pour Kiev de mettre en œuvre les réformes essentielles pour l’avenir de ce pays. Il informera, avec son homologue allemand, Heiko Maas, ses homologues des derniers développements dans le cadre du format Normandie, en particulier l’échange de prisonniers intervenu le 16 avril ; il soulignera l’importance de mettre en œuvre les engagements pris lors de la conférence de Paris.
  • Libye : les ministres aborderont la situation politique, sécuritaire et humanitaire, qui nécessite une action résolue pour la mise en œuvre par toutes les parties des engagements dits de Berlin.
  • Méditerranée orientale : les ministres marqueront l’attachement de l’Union européenne au respect du droit international en Méditerranée orientale, en particulier au regard des forages illégaux turcs dans la zone économique exclusive de Chypre.

publié le 23/04/2020

haut de la page