Union européenne - Participation de Jean-Yves Le Drian au Conseil des Affaires étrangères (19 avril 2021) [ru]

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, participera à la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne, le lundi 19 avril 2021, en visioconférence.

Cette réunion sera l’occasion pour l’Union européenne de rappeler son entière solidarité avec l’Ukraine et son attachement à l’intégrité territoriale de ce pays. Le ministre soulignera dans ce contexte la nécessité d’éviter une escalade des tensions. La relation bilatérale UE-Ukraine sera aussi abordée, notamment la poursuite des réformes engagées par Kiev, conformément à l’accord d’association signé avec l’Union européenne. Le ministre partagera son évaluation de la situation et rendra compte à ses collègues européens de l’entretien entre le président de la République et le président Zelensky, reçu à Paris le 16 avril. Il rappellera les efforts conjoints menés avec l’Allemagne dans le cadre du processus dit de Normandie pour parvenir à la pleine mise en œuvre des accords de Minsk.

Dans le prolongement du Conseil des Affaires étrangères du 22 mars dernier, le ministre rappellera à ses homologues européens l’impérieuse nécessité d’agir pour aider le Liban à sortir de l’impasse politique et économique en accélérant les efforts européens visant à faire pression sur les responsables libanais de cette situation de blocage.
Le ministre fera un point sur le dossier iranien, avec le haut représentant et son homologue allemand, à la lumière des discussions à Vienne sur les paramètres d’un retour à l’accord nucléaire (JCPoA) et des inquiétudes fortes suscitées par les dernières annonces iraniennes relatives notamment au lancement de l’enrichissement de l’uranium à 60%.

Les ministres aborderont les développements préoccupants dans le Tigré, en Éthiopie. Le ministre rappellera l’importance de progresser sur les trois priorités définies par l’Union européenne que sont l’amélioration de l’accès humanitaire au Tigré, le lancement d’enquêtes indépendantes sur les violations des droits de l’Homme et le retrait des troupes érythréennes du territoire éthiopien.

Le ministre soutiendra l’adoption par le Conseil des conclusions permettant d’élaborer une stratégie de l’Union européenne pour l’Indopacifique. Une telle stratégie, fortement encouragée par la France, l’Allemagne et les Pays-Bas, vise à promouvoir le multilatéralisme, la paix et la stabilité, la sécurité maritime et des normes ambitieuses en matière de connectivité et de développement durable dans cette région. Elle constituera l’une des priorités de la présidence française du Conseil de l’Union européenne au premier semestre 2022.

D’autres dossiers d’actualité seront abordés : la Libye, dans le prolongement du déplacement à Tripoli des ministres français, italien et allemand le 25 mars dernier, qui a permis de réaffirmer l’engagement et l’unité européenne sur ce dossier, et le soutien au nouvel exécutif libyen ; la Géorgie afin de rappeler les efforts de médiation de l’Union européenne pour parvenir à une solution politique ; la Birmanie, dans le contexte d’une forte dégradation de la situation et du renforcement des sanctions européennes contre les responsables du coup d’État ; le Mozambique.

publié le 19/04/2021

haut de la page