Ukraine - L.Fabius : "Le but c’est de passer du stade de la guerre à celui de la paix"

Réponse de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, à une question à l’Assemblée nationale (Paris, 17 février 2015)

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Députés,
Monsieur le Député,

Vous avez rappelé les circonstances dans lesquelles la semaine dernière, à l’initiative du président français et de la chancelière allemande, un accord a pu être conclu et qui a pour but de mettre fin à la guerre en Ukraine.

Mais entre l’accord sur le papier et l’accord sur le terrain, il y a évidemment des différences. D’une manière générale, au moment où je m’exprime, on peut dire que le cessez-le-feu est globalement respecté.

Mais il y a deux « mais » qui sont considérables. D’une part, dans la zone de Debaltsevo, il y a des combats extrêmement durs qui continuent entre séparatistes et forces armées ukrainiennes, et ce contrairement aux engagements pris. D’autre part, le retrait des armes lourdes qui devait commencer à minuit n’a pas été opéré.
Évidemment, ces deux aspects sont fondamentaux.

C’est la raison pour laquelle, dimanche et encore hier, les présidents russe, ukrainien, français et la chancelière allemande, ainsi que mes collègues, nous nous sommes entretenus pour faire en sorte que ce qui a été prévu dans l’accord de Minsk 2 soit respecté. De plus, nous sommes en contact constant avec l’OSCE.

Le but, vous l’avez rappelé, c’est de passer du stade de la guerre à celui de la paix. Ce n’est pas facile, mais le rôle de la France, qu’elle assume tous les jours, je dis bien tous les jours, c’est de faire le maximum avec nos amis allemands pour aller vers cette paix./.

publié le 18/02/2015

haut de la page