Syrie - Accord de cessation des hostilités

La France prend note de l’accord annoncé entre la Russie, l’Iran et la Turquie à Astana qui vise à instaurer une cessation des hostilités en Syrie. La France a constamment appelé à l’arrêt effectif des combats et des violences.

Elle attend en conséquence que ces engagements se traduisent dans les faits et permettent un accès humanitaire libre, continu et sans entrave sur tout le territoire, y compris dans les zones assiégées.

Elle renouvelle son souhait que cette cessation des hostilités fasse l’objet d’un suivi international, seul de nature à éviter la résurgence ultérieure des violences.

La France appelle à une reprise des négociations politiques à Genève entre le régime et l’opposition sous l’égide des Nations unies. Seule une authentique transition politique, conforme à la résolution 2254 du conseil de sécurité des Nations unies, permettra de mettre un terme à la crise syrienne et de vaincre le terrorisme.

publié le 05/05/2017

haut de la page