Succès du lanceur russe Soyouz au Centre Spatial Guyanais, mise en orbite réussie des quatre satellites O3b

Le vendredi 9 mars 2018, Soyouz a parfaitement réussi sa mission après son lancement au Centre Spatial Guyanais, port spatial de l’Europe, en mettant en orbite quatre satellites de télécommunications, O3b MEO (Medium Earth Orbit). Le lanceur Soyouz signait ainsi son 18ème succès d’affilée au CSG depuis 2011.

PNG

Ces quatre satellites ont été mis en orbite pour le compte de SES, opérateur de satellites de communication, leader dans l’offre GEO-MEO différenciée et évolutive avec plus de 50 satellites géostationnaires (GEO) et 12 satellites en orbite terrestre moyenne (MEO). SES propose des services de communications par satellite aux télédiffuseurs, fournisseurs de contenu et de services Internet, exploitants de réseaux fixes et mobiles, gouvernements et institutions, ainsi qu’aux entreprises du monde entier.

À l’occasion de ce lancement, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a déclaré : « Ce 18ème succès d’affilée de Soyouz au Centre Spatial Guyanais est une grande satisfaction pour l’ensemble des équipes mobilisé pour ce lancement. Je tiens à féliciter chaleureusement tous nos partenaires, SES Networks, l’ESA, Arianespace, Starsem, les industriels européens et russes et bien sûr le CNES, notamment la DLA et le CSG. »

Cliquez pour voir la vidéo du décollage :

PNG

publié le 09/10/2019

haut de la page