Situation au Haut-Karabakh [ru]

Extrait du point de presse (12.10.20)

Q : Peut-on savoir quel belligérant a brisé le cessez le feu au Karabakh ?

R : Nous avons salué le cessez-le-feu humanitaire entré en vigueur le 10 octobre 2020. Il est aujourd’hui indispensable et urgent qu’il soit respecté strictement par les Parties avant d’avancer dans le sens d’une cessation permanente des hostilités. Nous condamnons la poursuite des violences, d’où qu’elles viennent, et nous appelons les Parties à y mettre fin.

La France, en sa qualité de co-présidente du Groupe de Minsk, reste pleinement mobilisée pour permettre la reprise sans préconditions de discussions en vue d’un règlement politique de ce conflit.

publié le 12/10/2020

haut de la page