Russie - Q&R - Extrait du point de presse (29 juillet 2020)

Q : La France, négocie-t-elle avec la Russie sur l’ouverture réciproque des frontières ? Quand peut-on de nouveau voyager entre les deux pays ? Est-ce que la décision sur l’ouverture des frontières après la crise sanitaire dépend des recommandations de Bruxelles ou la France va-t-elle décider elle-même ?

R : La France, sur le fondement des recommandations adoptées par le Conseil de l’Union européenne les 30 juin et 16 juillet 2020 a décidé de lever les restrictions mises à l’entrée à ses frontières extérieures à l’espace européen de personnes arrivant de plusieurs pays tiers définis en fonction de critères sanitaires. Cette liste de pays est soumise à un réexamen régulier, en coordination avec nos partenaires européens et en prenant en compte l’évolution de leurs situations sanitaires respectives et les conditions de réciprocité.

Depuis le 18 mars, sur décision souveraine russe, aucun ressortissant étranger n’est autorisé à pénétrer en Russie, y compris les étrangers munis d’un titre de séjour temporaire, et les frontières extérieures de la Russie sont fermées jusqu’au 31 juillet (cette mesure est susceptible d’être reconduite). Les liaisons aériennes commerciales avec l’Union européenne demeurent donc suspendues et se limitent à des vols spéciaux reliant Moscou à certains aéroports des pays de l’Union européenne, notamment, Paris CDG et Nice.

publié le 30/07/2020

haut de la page