Russie - Q&R - Extrait du point de presse (26 septembre 2019) [ru]

Q : Vladimir Poutine a proposé aux dirigeants de plusieurs dizaines de pays, dont les membres de l’Otan, d’imposer un moratoire sur le déploiement de missiles à courte et moyenne portée en Europe, relatent les médias russes. Est-ce que la France a reçu cette proposition ? Quelle est votre position sur ce sujet ?

R : Nous examinons les propositions de la Russie sur ce dossier d’une grande importance.

Notre position sur le traité sur les Forces nucléaires intermédiaires (FNI) est connue. Nous regrettons qu’aucune solution n’ait pu être trouvée pour maintenir ce traité en vigueur. Le traité FNI était un élément fondamental pour la sécurité des Européens.

Une réflexion commune est indispensable sur les conditions permettant de restaurer la stabilité stratégique en Europe, via un dialogue sur les instruments et enceintes multilatéraux. Cela inclut la question de l’avenir de la maîtrise des armements dans le contexte de la fin du traité FNI et du débat engagé sur la prolongation du traité New Start.

C’était d’ailleurs le message porté par le ministre et la ministre des Armées à Moscou le 9 septembre dernier.

publié le 30/09/2019

haut de la page