Renforcer la coopération culturelle et économique franco-russe dans l’Oural.

Chers amis,
Je vous souhaite d’abord une très bonne année 2020. Je voudrais aussi remercier Oleg Goussev pour son hospitalité dans ce très beau lieu.
Ce lieu de culture, s’appuyant sur une brillante réussite économique, symbolise l’ambition que nous avons pour approfondir nos relations franco-russes et franco-européennes.

Depuis la visite de Pierre le Grand à Versailles au début du 18ème siècle nos deux pays éprouvent l’un pour l’autre une fascination mutuelle : La France fut fascinée par votre littérature du siècle d’argent, vos compositeurs. Les ballets russes au début du 20ème siècle furent à l’origine d’une véritable révolution artistique à Paris qui gagna toute l’Europe.

Je suis frappé ici par la profondeur des liens : l’un des descendants du fondateur de votre ville, Vassily Tatischev, est devenu au 20ème siècle un grand réalisateur français connu sous le nom de Jacques Tati. L’un des éminents membres de la famille Démidov, Anatoli, s’est établi à Paris, d’abord comme diplomate, et a épousé une nièce de Napoléon 1er, la princesse Mathilde.

Mais aujourd’hui nous vivons dans un monde confronté à des défis immenses. La Russie comme la France et l’Union Européenne sont dans des situations comparables : face à un Moyen-Orient en crise, une Chine et des Etats-Unis qui ont leur agenda propre et sur lesquels nous ne pouvons pas toujours compter. Notre plus grand défi est celui d’adapter nos économies, nos modes de vie, à la finitude des ressources de notre planète et de son atmosphère. Je me réjouis que la Russie ait rejoint l’accord de Paris sur le climat.

Plus que jamais la vision du Général de Gaulle sur nos relations me parait faire sens. Il déclarait en décembre 1944 : "Pour la France et la Russie, être ensemble signifie être forts, être séparés signifie être en danger". Il croyait en une seule Europe, un seul peuple européen « de l’Atlantique à l’Oural ».

C’est pourquoi je suis heureux de vous annoncer la relance de nos ambitions dans votre région :
1/ Sur le plan culturel : notre nouveau conseiller culturel à Moscou viendra le mois prochain passer en revue tous les domaines de coopération avec les institutions de la région : la philharmonie, les archives de la ville, la biennale industrielle de l’Oural, le festival de danse na Grany, et nous espérons aussi cette belle galerie où nous devrions avoir une exposition de peinture française contemporaine.

2/ Dans le domaine économique, nous travaillons à ce que la France soit plus présente et accroisse sa participation à vos grands événements, comme Innoprom. Nous y avons tenu un premier pavillon français l’an dernier en 2019. Notre pavillon doit grandir tous les ans. Je vais début février à Paris où je dois rencontrer des responsables du ministère des finances, de l’agence « Business France », qui aide les entreprises françaises à l’international, de différentes confédérations d’entreprises : mécaniques, électriques et électroniques, aéronautiques et spatiales. Je souhaite que la visibilité de la France, son image, s’améliorent encore de façon à renforcer notre coopération économique et nos liens dans tous les domaines, y compris humains et culturels !
Nous compterons plus que jamais sur votre aide à tous. Merci !

publié le 30/01/2020

haut de la page