Réception en l’honneur des étudiants pétersbourgeois qui partent étudier en France

Le 25 juin, le consul général de France, Hughes de Chavagnac, a félicité les boursiers du gouvernement français et les étudiants pétersbourgeois en partance pour la France pour la rentrée 2018.

Chaque année, de nombreux étudiants de Saint-Pétersbourg choisissent les meilleures universités françaises pour poursuivre leur cursus académique. Beaucoup d’entre eux partent effectuer une deuxième année de master, mais certains commencent leur parcours en France par une licence ou un doctorat

Le 25 juin, le consul général de France, Hughes de Chavagnac, a félicité les boursiers du gouvernement français et les étudiants pétersbourgeois en partance pour la France pour la rentrée 2018. Après leur avoir souhaité beaucoup de réussite, Hughes de Chavagnac, a rappelé dans son allocution l’importance des échanges universitaires et de la mise en commun du savoir-faire pour le rayonnement de la coopération franco-russe.

La réception a permis de réunir plus de 60 personnes parmi lesquelles 18 boursiers du gouvernement français ainsi que 5 étudiants du Collège Universitaire Français de Saint- Pétersbourg ayant reçu la possibilité de continuer leurs études dans les établissements français partenaires. Parmi les boursiers il y a également des étudiants qui partent en France dans le cadre des programmes de double diplôme (SPBGEU – Université d’Angers ; Ecole des mines d’Alès - Université Technique de Saint-Pétersbourg ; Université de technologie de Compiègne - Université Technique de Saint-Pétersbourg)

Avant la réception officielle, les lauréats ont participé à un séminaire au cours duquel leur ont été présentées les formalités administratives à effectuer avant et après leur arrivée en France, les particularités du système éducatif français ainsi que les bons plans pour profiter de la vie culturelle du pays.

Les étudiants qui vont bientôt commencer leur vie en France ont pu poser leurs questions aux représentants de l’agence Campus France, du Consulat général et aux pétersbourgeois qui ont déjà fini leurs études à l’étranger

publié le 29/06/2018

haut de la page