Nuit des idées 2019 : « Face au présent » [ru]

Coordonnée par l’Institut français, la Nuit des idées a lieu le 31 janvier 2019.

Autour du thème « Face au présent », elle réunit des intervenants de tous horizons – intellectuels, chercheurs, artistes – invités à débattre dans les lieux partenaires de la manifestation, sur les cinq continents.

Face au présent

Ce thème entrecroise trois séries de questions :

  • Question de l’actualité et de la lucidité qu’elle appelle : des mutations technologiques, sociales, environnementales, géopolitiques... dont on pensait qu’elles relevaient d’un lointain avenir font désormais partie de notre quotidien.
  • Questions de l’engagement et des formes qu’il peut prendre : quelles initiatives permettent de prendre à bras le corps les défis de notre temps ?
  • Questions de la perception du temps et de ses transformations : dans une époque marquée par la diffusion instantanée de l’information, comment résister à la dictature de l’instant ?

De quoi notre présent est-il fait ? Comment faire face à ce que notre présent exige ? Face au présent, quelle mémoire et quel avenir ? Telles seront les interrogations au cœur de la Nuit des idées.

La Nuit des idées en chiffres

  • plus de 1000 intervenants
  • 70 pays sur les 5 continents
  • 120 villes en France et dans le monde
  • 180 évènements
  • 200 000 participants
  • 41 millions d’internautes autour de la balise #lanuitdesidees

Lancement de la Nuit des idées au Quai d’Orsay le 31 janvier 2019

Dans le cadre de cette 4e édition de la Nuit des idées, le Quai d’Orsay accueillera un évènement le jeudi 31 janvier 2019, un dialogue autour de deux invités d’honneur :

  • Professeur au Collège de France depuis 2000, titulaire de la chaire d’Anthropologie de la nature, Philippe Descola a par ses travaux révolutionné la réflexion sur les enjeux écologiques de notre époque et livré une nouvelle perspective sur les sciences humaines ; son grand œuvre, Par-delà Nature et culture, paru en 2005 (Gallimard), est un texte majeur de la pensée contemporaine.
  • Professeur au département d’arts visuels de l’université de Chicago (Illinois), l’artiste américain Theaster Gates est spécialisé dans les pratiques sociales. Sa pratique artistique est indissociable de son engagement social, qui se manifeste par des projets de développement dans les quartiers défavorisés de Chicago. Son opération d’ « art immobilier » Dorchester Projects initié en 2009 et toujours en cours vise à transformer des structures abandonnées de la ville en espaces de création artistique, impliquant, outre artistes, chercheurs et architectes, les habitants des quartiers concernés, afin de leur permettre de participer à la transformation de leur communauté.

La Nuit des idées s’est aussi déroulée à Moscou et à Saint-Péterbourg

A Moscou, l’Institut français de Russie a proposé une soirée dédiée aux engagements et initiatives environnementales « Zéro Déchet ». Porté par des engagements bien souvent individuels, en France comme en Russie, le mode de vie Zéro déchet vise à réduire les déchets à la source en impliquant le consommateur. De nombreux moscovites se sont engagés dans cette démarche, et la rencontre visait à permettre le dialogue et l’échange avec une famille française qui a fait du Zéro déchet un mode de vie depuis plusieurs années : « La famille (presque) zéro déchet ».
Jérémie Pichon, Bénédicte Moret et leurs deux enfants (8 et 11 ans) se sont lancés dans l’aventure Zéro déchet depuis 2014. Ils ont réussi à passer de 390kg de déchets par an à … 1kg ! Pour cela, ils ont repensé un à un tous les actes de la vie quotidienne : faire ses courses, cuisiner, nettoyer la maison, la meubler, se laver, se maquiller, s’habiller, travailler au bureau, jardiner, bricoler, faire la fête… Pour cette famille, le Zéro déchet est un défi que chacun est à même de relever au quotidien, à son niveau, selon ses capacités du moment. Au cours de la soirée, le public moscovite a pu également rencontrer des associations et personnalités russes impliquées au quotidien dans des actions visant à limiter notre production de déchets.

La salle était comble montrant un réel intérêt pour ce sujet et les participants ont pu faire une dégustation Zéro déchet proposée au cours de la soirée par le duo de chefs Frédéric Hennin Hennin et Dmitri Mikhaltchenko.

Pour la première fois à Saint-Pétersbourg, la Nuit des idées comportait un programme de discussions et d’échanges réunissant les nouvelles technologies, la philosophie et les arts autour du thème « Face au présent : l’intelligence artificielle, nous menace-t-elle ? » Parmi les participants, des intervenants du Collège universitaire français (CUF) ainsi que :
Alexei Grinbaum, philosophe de la physique, spécialiste au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives sur les thèmes « Les robots et le mal » et « Éthique et intelligence artificielle »
Clotilde Coueille, doctorante en lettres, Sorbonne université : « Présent contre temps »
Alexei Shchekoldine, responsable du Fablab de l’Université ITMO : « Comment les makers vont changer le monde et quel rapport avec les fablabs ? »
Timofei Glinine, biologiste, spécialiste dans le domaine de la neurobiologie et des méthodes scientifico-technologiques de l’amélioration humaine et de l’augmentation de l’espérance de vie, « Comment les technologies perfectionnent-elles les capacités du cerveau, et où cela nous mène-t-il ? »

publié le 01/02/2019

haut de la page