Message de vœux de l’Ambassadeur pour l’année 2012

Chers compatriotes, chers amis russes,

L’année 2011 qui vient de s’achever a été fertile en évènements, et a vu la relation franco-russe poursuivre son développement. Les entretiens entre nos présidents de la République à Deauville, de nos premiers ministres à Paris et à Moscou, de nos ministres des Affaires étrangères à Paris et à Moscou (à deux reprises) soulignent le caractère stratégique de la relation entre nos deux pays. Notre relation bilatérale a été marquée par les consultations sur les grands dossiers internationaux, par l’implication de la Russie dans les travaux de la présidence française du G20 et par la poursuite du dialogue russo-européen. Celui-ci a notamment abouti lors du dernier sommet UE/ Russie à l’adoption par les deux parties d’une liste d’étapes conjointes qui marque la poursuite du processus de suppression du régime de visas de court séjour entre les Etats de l’espace Schengen et la Russie, suppression que la France appelle de ses vœux. La coopération militaire a été illustrée notamment par la signature du contrat de vente à la Russie de bâtiments de projection « Mistral ».

Cette vitalité des relations politiques se retrouve dans le domaine économique : au cours des neuf premiers mois de 2011, les échanges économiques entre nos deux pays ont progressé de 37%, pour atteindre sans doute en fin d’année les 30 milliards de dollars. Les grands investissements des entreprises françaises en Russie au cours des années précédentes et le dynamisme sans faille de nos sociétés à l’export ont permis d’atteindre ces résultats. Les partenariats noués cette année par les grandes entreprises françaises et russes, comme Alstom et Transmachholding, ou Total et Novatek, et l’avancée de grands projets communs (mise en service du gazoduc Nord Stream, où sont associés Gazprom et GDF-Suez) soulignent la dimension coopérative d’une relation économique fondée sur les investissements croisés entre nos deux économies, en particulier dans les secteurs de haute technologie. L’investissement des entreprises françaises dans le projet de ville innovante de Skolkovo et la création d’un Centre franco-russe pour l’efficacité énergétique sont deux exemples de notre volonté de lier coopération économique et coopération en matière de recherche.

Promouvoir ces échanges en matière de hautes technologies est l’un des objectifs de notre coopération scientifique, qui a connu cette année un remarquable succès avec le premier lancement d’un lanceur Soyouz depuis la base de Kourou. Cette première qui a été suivie d’un second lancement réussi depuis a marqué une nouvelle étape dans la riche histoire de la coopération spatiale franco-russe. 2011 a été marqué par la catastrophe de Fukushima : tirant les conséquences de ce drame, la France et la Russie ont immédiatement appelé à une meilleure coordination internationale pour la prévention et le traitement des accidents nucléaires, et lancé de nouveaux projets de coopération pour améliorer encore la sécurité d’une énergie importante pour le développement de nos deux pays. 2011 a vu enfin la célébration des 20 ans du Collège Universitaire Franco-Russe (CUF), qui fut le premier établissement universitaire étranger créé en Russie : aujourd’hui, plus de 25 000 auditeurs sont passés par le CUF, qui poursuit sa mission de promotion des relations entre chercheurs et étudiants français et russes, qui eux aussi contribuent à l’affermissement d’une relation culturelle unique.

Cette relation séculaire, célébrée avec faste en 2010, année de la France en Russie et de la Russie en France a été une nouvelle fois mise à l’honneur en 2011 par les artistes et écrivains français présents à la Foire du Livre et à la Biennale internationale d’art contemporain de Moscou. L’année 2012 sera celle de la célébration du bicentenaire de la Campagne de Russie : les occasions seront nombreuses de revisiter notre patrimoine historique commun et de le populariser auprès des jeunes générations. Les saisons de la langue et de la littérature française et russe organisées en 2012, qui verront l’organisation de 70 évènements culturels dans nos deux pays, témoigneront, j’en suis sûr, de la vitalité des rapports culturels entre nos deux pays, cette dimension qui fonde la spécificité du lien entre la France et la Russie.

Je suis sûr que 2012 verra se renforcer encore ces liens d’amitié et de coopération. Mais pour l’heure, je souhaite à chacun d’entre vous une très belle année 2012 !

Jean de Gliniasty
Ambassadeur de France en Russie

publié le 29/12/2011

haut de la page