Livraison du premier BPC - Communiqué de l’Elysée

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE
SERVICE DE PRESSE

Paris, le 25 novembre 2014

COMMUNIQUE

Le Président de la République considère que la situation actuelle dans l’est de l’Ukraine ne permet toujours pas la livraison du premier BPC. Il a donc estimé qu’il convenait de surseoir, jusqu’à nouvel ordre, à l’examen de la demande d’autorisation nécessaire à l’exportation du premier BPC à la Fédération de Russie.

publié le 02/12/2014

haut de la page