Libye - Entretien de L.Fabius avec la radio marocaine « Medi 1 »

(…)
Q - La France est très impliquée dans la sécurité au Sahel et l’une des sources de tensions c’est la situation en Libye. Quelles solutions préconise la France pour résoudre cette crise et quel rôle peuvent jouer les pays de la région ?

R - Nous avons une analyse que je crois extrêmement voisine de celle du Maroc. Ce dernier joue un rôle important dans ce domaine puisque c’est à Rabat que le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, M. Bernardino Leon, essaye de favoriser une médiation pour réaliser un gouvernement d’union nationale en Libye. Le Maroc est ainsi au cœur de la problématique.

La solution est celle que je viens de dire. Vous avez en Libye et pour différentes raisons deux gouvernements, deux parlements, un pays divisé, des tribus qui s’affrontent et des milices. Il faut d’abord, c’est essentiel, arriver à rassembler toutes ces personnes en créant un gouvernement d’union nationale. Ce n’est pas facile mais c’est ce que souhaite l’ONU et que nous, membre permanent du Conseil de sécurité, souhaitons. Ensuite, il faut lutter contre les terroristes car vous savez que le mouvement terroriste Daech a pris de l’ampleur à la fois à l’est du pays la Libye et qu’il y a aussi beaucoup de terroristes au sud.

Comme vous le soulignez justement c’est une menace pour l’ensemble des pays voisins, pour la zone du Sahel avec les difficultés au nord du Mali mais aussi pour les pays du voisinage et on peut penser à l’Égypte, à l’Algérie et à d’autres pays. Par rapport à votre question, la voie à choisir, c’est la solution politique en passant par un gouvernement d’union nationale et le Maroc et nous, y travaillons. (…)./.

publié le 12/03/2015

haut de la page