Libye - Communiqué de l’Élysée

Communiqué de la Présidence de la République française

Le Président de la République exprime son indignation après la revendication par le groupe Daech du meurtre abominable, en Libye, de 28 personnes en raison de leur foi chrétienne.

Il condamne de la manière la plus ferme ce crime et les exactions que Daech commet chaque jour contre les populations civiles, quelle que soit leur origine ou leur religion, dans les pays où il se déploie.

Il rappelle sa détermination à lutter contre ce groupe terroriste et affirme son plein soutien aux efforts de l’envoyé spécial des Nations unies en Libye. Un accord de réconciliation nationale reste à la fois nécessaire et urgent pour rétablir l’ordre et la sécurité sur le territoire libyen.

Communiqué du Ministère des Affaires étrangères et du développement international

Libye - Assassinat de chrétiens Ethiopiens par Daech (19 avril 2015)

La France condamne le massacre en Libye d’au moins 28 personnes présentées comme des ressortissants éthiopiens de confession chrétienne.

Après la réunion ministérielle du conseil de sécurité des Nations unies que Laurent Fabius a présidée le 27 mars à New York, la France appelle plus que jamais la communauté internationale à s’engager pour la protection des victimes de violences ethniques ou religieuses.

Ce crime abject revendiqué par Daech rappelle également combien est urgente une solution politique à la crise en Libye. Nous soutenons le processus de dialogue lancé par Bernardino Leon, dont l’objectif est de permettre aux Libyens de présenter un front uni contre le terrorisme.

publié le 22/04/2015

haut de la page