« Les Voiles Rouges » à Saint-Pétersbourg

Cette année, plus de 31 000 écoliers et étudiants pétersbourgeois, leurs proches et leurs enseignants, ainsi que 6 000 jeunes diplômés venus d’autres établissements de la Fédération de la Russie, sont attendus au soir du 23 juin sur les bords de la Neva dans le centre de Saint-Pétersbourg pour assister à la fête des Voiles Rouges qui marque la fin de l’année scolaire.

Cette fête solennelle est un des événements les plus attendus de l’année.

Elle est traditionnellement célébrée à la fin du mois de juin, durant la Nuit blanche la plus courte de l’année. Les festivités débutent toujours par un concert grandiose donné sur la place du Palais et se prolongent sur les berges de la Neva, en plein cœur de la ville, où le jeune public et les touristes chanceux peuvent assister à un spectacle son et lumière féérique suivi d’un grand feu d’artifice. Le point culminant de la célébration a lieu vers 00h40, au moment le plus sombre de la nuit, lorsque le navire aux voiles rouges écarlates arrive sur la Neva en passant sous les ponts levés.

Cette coutume rend hommage au roman « Les voiles écarlates », particulièrement apprécié du jeune public, écrit par l’auteur russe Alexandre Grine. Assol, fille de marin, habite un petit village de pêcheurs et rêve de partir. Un jour, on lui prédit qu’un navire blanc aux « voiles rouges écarlates » commandé par un jeune capitaine l’emmènera loin pour toujours. En dépit des moqueries, la jeune fille ne cesse d’attendre son prince.

L’image du bateau aux voiles écarlates est devenue au fil des années symbole d’espoir et de vie nouvelle.

publié le 23/06/2017

haut de la page