Le monde vu par Plantu

Du 10 décembre 2016 au 12 janvier 2017 – Exposition « Le monde vu par Plantu » à l’Institut français de Moscou

Inaugurée le 9 décembre par Plantu en présence de l’Ambassadeur de France en Russie et de caricaturistes européens, l’exposition « Le monde vu par Plantu » présente un ensemble de 46 dessins de presse publiés par Jean Plantu ces 30 dernières années dans les pages du quotidien Le Monde, du Monde diplomatique et de L’Express.

Conçue comme un parcours thématique, elle invite les lecteurs à dépasser les principaux bouleversements politiques et crises internationales qui déchirent le monde des XXème et XXIème siècles et à partager espoir et confiance en un monde de Paix.
Le monde confronte aujourd’hui le lecteur à une réalité plus que jamais complexe et douloureuse de tensions, conflits et deuils qui alimentent tous les jours un peu plus dangereusement tabous, préjugés et stéréotypes. Ces sentiments sont aiguisés par la fugitivité, l’éclatement mais aussi la dissolution de l’information et des messages dans l’espace-temps audiovisuel et numérique moderne, de même que la complaisance médiatique à la dramatisation des crises « en image ».

Alternative à la violence des images et à la dramatisation des crises, à l’éphémère, à la vanité et à l’hiccéité des messages, le dessin est peut-être aujourd’hui le media le plus efficace, qui offre aux citoyens du monde les moyens d’une distanciation esthétique et humoristique pour « désapprendre l’intolérance », prendre le risque d’interroger ses valeurs pour construire, ensemble, un monde apaisé.

Au-delà du regard singulier que porte Plantu sur le monde, chaque dessin présenté dans le cadre de l’exposition existe pour et par le regard du lecteur. Sous le regard du lecteur, il devient objet d’une rencontre entre deux subjectivités, d’une confrontation des valeurs parfois, toujours d’un questionnement et d’une interrogation partagés en mots et en images, sur les valeurs universelles, qui doivent permettre de fonder ensemble un monde de Paix.

Le trait de crayon et d’esprit particulier du dessinateur de presse Plantu mêle « légèreté » et humour, textuels et graphiques, malgré la gravité du sujet. Il suscite le sourire, parfois même un rire libérateur, qui permettent au lecteur de porter un regard apaisé et critique sur soi, et sur l’« autre ».

Offert à tous comme outil d’un « regard décalé » et d’une liberté de penser, d’un langage universel nécessaire au dialogue des cultures, chaque dessin est proposé au lecteur pour partager, avec son auteur, un combat pour la liberté et la démocratie dans le monde. Ce combat « se gagne aussi avec les crayons ».

publié le 12/12/2016

haut de la page