Le CNES en période de confinement au service du secteur économique spatial français et européen - Communiqué de presse du CNES

PDF - 273.5 ko
Communiqué de Presse du CNES - Le CNES en période de confinement au service du secteur économique spatial français et européen
(PDF - 273.5 ko)
PNG - 29.6 ko

En cette période de confinement, le CNES s’est organisé pour préserver la santé de ses collaborateurs et s’associer à l’effort national pour ralentir le développement de l’épidémie de COVID-19 et soutenir l’activité économique de notre pays.
En ce sens, il a décliné massivement le télétravail, sur un périmètre d’activité très large et sur ses quatre établissements, à Paris Les Halles, à Paris Daumesnil, au Centre Spatial de Toulouse et au Centre Spatial Guyanais, grâce au dimensionnement de son système d’information et à la mobilisation exceptionnelle de ses collaborateurs.
Le Plan de Continuité d’Activité (PCA) du CNES nécessite toutefois des présences sur site et ont donc été prises toutes les dispositions pour que les collaborateurs qui doivent se rendre à leur poste de travail, puissent accomplir leurs missions en ne faisant aucune concession, ni sur la qualité et la complétude de leurs activités, ni surtout sur le respect des gestes barrières préconisés.

Un Observatoire d’économie spatiale au service d’une vision commune française
Dans un contexte en pleine mutation qui peut être source d’opportunités mais aussi de menaces, où activités et acteurs évoluent rapidement dans leurs positionnements et leurs alliances, il semble plus que jamais nécessaire de partager une vision commune. Pour répondre à ces nouveaux enjeux, le CNES, associé à un réseau de partenaires externes, a mis en place un Observatoire d’économie spatiale.
Cet Observatoire a pour objectifs le partage d’information et l’analyse des impacts économiques sur les entreprises, les laboratoires et les acteurs académiques. Concrètement, un dialogue hebdomadaire a été rapidement mis en place avec les acteurs majeurs de la filière spatiale ainsi que les PME, ETI et start-ups grâce aux Pôles de compétitivité, aux Boosters, aux ESA BIC et aux régions.
La réactivité du CNES dans la mise en place de cet Observatoire d’économie spatiale a été saluée unanimement par l’ensemble des acteurs. Le secteur étant soumis à une forte concurrence, l’Observatoire d’économie spatiale a vocation à être pérennisé au-delà de la crise actuelle.

Catalogue des capacités de l’industrie spatiale française pour les valoriser à l’export
Grâce à une politique industrielle volontariste, menée depuis plus d’un demi-siècle et s’appuyant sur des investissements publics ciblés, la France dispose d’une industrie spatiale puissante et compétitive, dont la qualité et la fiabilité des réalisations sont unanimement reconnues.
Le catalogue des capacités de l’industrie spatiale française, a pour objectif de promouvoir les coopérations entre agences spatiales, instituts de recherche et industries, et favoriser le « réflexe France ». Il est ouvert aux entreprises françaises ayant une activité significative dans la conception, le développement, la réalisation, les opérations et l’exploitation des systèmes spatiaux.
Trouver facilement l’acteur pouvant répondre à un besoin, via un outil de géolocalisation, un moteur de recherche et une fiche descriptive, le tout sur un même espace, telle est la promesse de ce nouvel outil. Catalogue accessible ici.
Dans un deuxième temps, comme annoncé lors de la dernière Journée de l’Innovation à Toulouse, un label CNES sera proposé aux PME du secteur « produits et services spatiaux » pour une mise en valeur augmentée.

Report d’ActInSpace 2020 aux 13 et 14 novembre 2020
ActInSpace® est un grand concours international lancé à l’initiative du CNES et organisé avec l’ESA et une délégation opérationnelle hors France à l’ESA BIC Sud France, pour imaginer en 24 heures les produits et services de demain à partir de données satellite ou de technologies issues du secteur spatial.
Opéré cette année encore par Aerospace Valley (en tant que manager de l’ESA BIC Sud France), à mi-chemin entre un start-up week-end et un hackathon, ActInSpace® propose à des équipes de 2 à 5 personnes, provenant du monde entier et composées de profils divers, de relever en 24 heures l’un des challenges proposés par le CNES et l’ESA, à partir de leurs brevets ou de données fournies par les partenaires de l’événement (Airbus, GSA, ESSP, SES, WEKEO, DGA/IAD, ASI, CLS/Kinéis, GreenTechVerte, …).
En raison de la crise sanitaire que traverse actuellement la planète et des mesures de confinement appliquées, l’événement est reporté à la fin de l’année, les 13 et 14 novembre 2020.

PDF - 273.5 ko
Communiqué de Presse du CNES - Le CNES en période de confinement au service du secteur économique spatial français et européen
(PDF - 273.5 ko)

publié le 21/04/2020

haut de la page