Lancement réussi de la fusée russe « Soyouz » depuis le Centre Spatial Guyanais

Le lanceur russe a mis en orbite de transfert géostationnaire Hispasat 36W-1 pour le compte de l’opérateur espagnol Hispasat, leader dans la distribution de contenus en langue espagnole et portugaise. Hispasat 36W-1 est le premier satellite construit à partir de la nouvelle plateforme européenne géostationnaire SmallGEO, développée par OHB System AG dans le cadre du programme ARTES (Advanced Research in Telecommunications Systems) de l’Agence Spatiale Européenne (ESA).
D’une masse au lancement de 3.220 kilos, Hispasat 36W-1, depuis sa position orbitale à 36°Ouest, permettra à Hispasat de fournir une large gamme de services de télécommunications, notamment des chaines de télévision et de radio, en Espagne, au Portugal, aux Iles Canaries et en Amérique du sud. Sa durée de vie est estimée à 15 ans.

À l’occasion de ce lancement, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a déclaré : « Le CNES est encore une fois très fier de ce premier lancement de 2017, parce que c’est le 16ème succès d’affilée de Soyouz au Centre Spatial Guyanais mais aussi parce que c’est le premier avec une mise en orbite géostationnaire. Je tiens donc à féliciter chaleureusement toutes les équipes de nos partenaires, Hispasat, l’ESA, Arianespace, Starsem, les industriels européens et russes et bien sûr celles du CNES, notamment celles du CSG, le port spatial de l’Europe, qui est au meilleur rang mondial. »

publié le 04/07/2017

haut de la page