Lancement de l’appel à projets Science&Technology de l’Eranet Rus Plus

Après son appel à projets innovation, ERA.Net RUS Plus lance son second appel concernant des projets de recherche scientifique et technologique (S&T). Il sera ouvert jusqu’au 25 septembre 2014.
JPEG

ERA.Net RUS Plus réunit des propriétaires de programmes de financement de la recherche et de l’innovation, au nombre de 24, représentant l’Allemagne, l’Autriche, la Finlande, la France, la Grèce, Israël, la Lettonie, la Moldavie, la Pologne, la Roumanie, la Russie, la Slovaquie, la Suisse et la Turquie. Il a pour but d’installer les mécanismes durables de coopération en matière de R&D entre les états membres ou associés de l’Union européenne et la Russie.

Ces deux appels constituent l’essentiel des activités de ce dernier ERA.Net géographique du PCRD7 et qui prenait la suite d’un ERA.Net ciblant déjà la Russie, proposant déjà deux appels, réunissant essentiellement les mêmes acteurs et coordonné déjà par le DLR.

Nous avions déjà eu l’occasion à deux reprises de présenter cet ERA.Net (cf. BE Russie 57 et 61). Pour mémoire, les financeurs français du volet S&T de cet appel sont : le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, le CNRS, l’INRA et l’ambassade de France en Fédération de Russie. Côté russe, on relèvera la participation du ministère de l’éducation et de la science (MON), de la Fondation pour la recherche fondamentale (RFFI), de la fondation pour les humanités (RGNF) ainsi que des branches ouralienne et d’Extrême-Orient de l’Académie des sciences de Russie.

L’appel, qui s’ouvre à la fin du mois de juin et se clôturera fin septembre, cible quatre grands champs scientifiques - nanotechnologies, changement climatique et environnement, sciences humaines et sociales, santé - chacun précisé suivant 3 sous-thèmes.

Classiquement pour ce genre d’appel, les consortiums répondant doivent regrouper des entités d’au moins 3 pays partenaires et au moins une russe.

Pour faciliter l’élaboration des réponses, l’équipe de coordination de l’ERA.Net RUS Plus a ouvert une « plate-forme partenariale », outil en ligne pour assister les candidats potentiels à identifier des partenaires et à présenter leurs idées de recherche.

Pour plus de détails, notamment sur les termes de références de l’appel ainsi que sur la plate-forme, se référer au site web de l’Eranet.

publié le 13/07/2017

haut de la page