La Francophonie s’invite à Penza

Le 20 novembre s’est tenu à Penza le premier forum international de la Francophonie, en présence de M. Gabriel Anicet Kotchofa, Ambasadeur du Bénin, M. Pierre Clouet, Deuxième Conseiller (Ambassade de France), Mme Virginie Tellier, attachée de coopération pour le français (Institut français de Russie) et M. Pierre-Michel Verbeurgt, qui a signé au nom de la mairie de Fontainebleau M. Gouliakov un accord de coopération culturelle avec le recteur de l’Unviersité d’Etat de Penza.

JPEG
Le centre de ressources en langue française de l’Université d’Etat de Penza a été solennellement inauguré, en présence des enseignants et étudiants de l’Université, des représentants de l’Association des étudiants étrangers de l’université, ainsi que de la directrice du centre de ressources, Elena Chibanova. Une table ronde a réuni enseignants des écoles et universités pour réfléchir aux perspectives de développement de l’enseignement du français dans la ville de Penza. La délégation a également visité le gymnase n°1 et rencontré les élèves de l’école.

"Qu’est-ce qu’une langue ? s’est interrogé Son Excellence M. Kotchofa. C’est, avant tout, un outil pour communiquer. Quelle langue apprendre - le français, l’anglais, le russe - ce n’est finalement pas le plus important. Chaque langue est une richesse. Je suis né au Bénin, ou le français est la langue officielle de l’Etat. Je suis né dans un pays où 10 millions d’habitants parlent 113 dialogues. malheureusement, aujourd’hui, je ne connais encore que 8 langues !"

Comme l’a rappelé Pierre Clouet, "Un centre de ressources en langue française est un lieu vivant, qui fait du français une langue vivante. C’est aussi un lieu d’informations sur la France et la Francophonie et les programmes offerts par ces pays. le centre de ressources est une porte qui ouvre sur la France". Elena Chibanova a précisé que "le centre de ressources est ouvert à tous les habitants de la ville, qui veulent découvrir la langue française ou se perfectionner". Virginie Tellier a félicité Yana Antonova et Tatiana Mikhailova, toutes deux lauréates d’une bourse linguistique en 2014.

JPEG
La journée s’est achevée par le grand concert de clôture de l’année de la France à Penza, ouverte le 13 février dernier. Les élèves et étudiants de la ville ont démontré leur talent en interprétant des chansons françaises d’hier et aujourd’hui. Des danses et airs traditionnels russes brillamment interprétés ont permis de nouer un dialogue artistique entre France et Russie, symbolisé par le tableau vivant sur lequel s’est clos le spectacle : des enfants ont successivement représenté les drapeaux français et russe dans une très belle danse des couleurs.

JPEG
Les participants ont formé le voeu, au moment des adieux, que l’année de la France à Penza soit suivie d’une année de la Francophonie !

Pour plus d’informations, accédez à l’article en ligne sur le site de l’Université d’Etat de Penza. découvrez le reportage de la chaîne de télévision de la région de Penza Express ou le compte rendu sur le portail officiel du gouvernement de la région de Penza.

L’original de cet article

publié le 09/02/2017

haut de la page