La France a confirmé en 2012 son attractivité pour les investisseurs étrangers

Mis en ligne le 4 avril 2013 sur le site Internet de l’Agence française pour les investissements internationaux, le « Rapport 2012 des investissements étrangers créateurs d’emploi en France »analyse l’origine, la nature et la répartition des investissements étrangers créateurs d’emploi en France recensés par l’AFII et ses partenaires régionaux.

La dynamique de l’investissement étranger créateur d’emploi en France s’est maintenue en 2012. Avec 693 investissements décidés l’année dernière, dont la moitié accompagnés par l’AFII et ses partenaires territoriaux, les résultats annoncés début mars confirmentle maintien de l’attractivité de la France, dans un contexte de ralentissement de l’économie mondiale.

Le « Rapport 2012 » met en lumière, en particulier, la confiance des investisseurs nord-américains dans l’économie française, à l’origine de 26 % des décisions d’investissement en 2012, et la part croissante des projets en provenance des pays émergents (8%).

Il souligne que la France, première destination en Europe des investissements internationaux dans le domaine industriel, a été choisie en 2012 par 194 entreprises étrangères pour des investissements dans des activités de production, qui restent les premières contributrices en matière d’emploi (42 % des 26 000 emplois créés ou sauvegardés par les investissements étrangers décidés en 2012).

Témoignant de la volonté des entreprises étrangères de faire le choix de la France et d’y inscrire leur développement dans la durée, 344 projets ont concerné en 2012 des créations, et 303 des extensions. 46 acquisitions d’entreprises par des investisseurs étrangers vont, par ailleurs, sauvegarder ou accroître l’emploi dans les entreprises concernées.

Le « Rapport 2012 » revient sur le nombre élevé des investissements dans des activités de recherche et développement (45 en 2012, 246 dans les dix dernières années), qui reflète la qualité de l’écosystème qu’offre la France dans ce domaine.

Ainsi, plus de 800 implantations sous contrôle étranger sont actives dans les pôles de compétitivité, et plus de 2000 entreprises étrangères implantées en France bénéficient du crédit d’impôt recherche, dont l’élargissement aux dépenses d’innovation pour les PME et la stabilisation jusqu’en 2017 renforcent l’intérêt pour les investisseurs étrangers.

En assurant la promotion de ces dispositifs en Amérique du Nord, en Chine, en Inde et au Brésil, la campagne de communication « Say Oui to France, Say Oui to innovation » déployée par l’AFII et l’INPI offre l’occasion de valoriser les réformes renforçant l’attractivité du site France, engagées par le Gouvernement.

« La mobilisation nationale à laquelle le gouvernement a appelé en janvier dernier tous les acteurs de la politique publique d’attractivité, pour atteindre l’objectif de mille décisions d’investissement d’ici 2017, prend place dans un environnement plus concurrentiel que jamais. La qualité de l’accueil offert aux investisseurs étrangersest, dans ce contexte, essentielle. Le partenariat qu’ont noué à cette fin l’AFII et les Agences régionales de développement permet, chaque année, d’identifier plus de mille projets nouveaux, de transmettre aux entreprises étrangères prospectées mille quatre cents offres territoriales et de participer à plus de cinq cents visites exploratoires d’investisseurs étrangers en France. Analysant ces résultats, le « Rapport 2012 » apporte des éclairages multiples sur la dynamique de l’investissement internationalement mobile et sur sa contribution au développement économique des territoires et à l’emploi », note David Appia, président de l’Agence française pour les investissements internationaux.

Investissements russes en France

Le 9 avril 2013, à 16h00, à l’ambassade de France en Russie (Bolchaïa Iakimanka, 45) aura lieu une conférence de presse sur les investissements étrangers en France

publié le 08/04/2013

haut de la page