Journées de la Francophonie 2018 [ru]

PNG
Organisées par 28 Ambassades de pays ayant le français en partage, les « Journées de la francophonie » (20.03 – 06.04.2018) sont devenues un moment incontournable de la vie culturelle en Russie. Mises en oeuvre par les Ambassades, les Consulats, l’Institut français et la Francothèque, à Moscou et Saint-Pétersbourg, ses journées se déploient à travers tout le pays en partenariat avec les 13 Alliances françaises, les centres de ressources francophones au sein des universités, les établissements scolaires et universitaires où le français est enseigné.

L’édition 2018 sera rythmée par plusieurs temps forts comme le festival de cinéma de la francophonie qui accueillera le réalisateur Stéphane Foenkinos, venu présenter son film « Jalouse », avec Karin Viard. Des rencontres littéraires seront organisées avec les auteurs Salim Bachi, Camille Laurens, Eric Reinhardt et Michel Layaz. Le poète, rappeur et slameur canadien MC June donnera des ateliers et un concert. Le jeune public pourra participer aux festivités lors de «  la francophonie des petits » et du festival de théâtre francophone « la Mandarine verte ». Les apprenants de français mettront à l’épreuve leurs connaissances lors de la dictée fédérale, de jeux-concours et de quiz. La traditionnelle soirée africaine proposée par les Ambassades des pays d’Afrique francophone sera l’occasion unique de se plonger dans l’atmosphère des fêtes africaines.

PNG

avec la participation de l’Algérie, de l’Arménie, de la Belgique, du Bénin, du Burkina Faso, du Burundi, du Cameroun, du Canada, de la République centrafricaine, du Congo (Brazzaville),de la République démocratique du Congo, de la Côte d’Ivoire, de la République de Djibouti, de la France, du Gabon, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, de la Guinée équatoriale, de Madagascar, du Mali, du Maroc, de la République de Maurice, de la Mauritanie, du Rwanda, du Sénégal, de la Suisse, du Tchad et de la Tunisie.

Dévouvrez le programme complet des Journées de la Francophonie 2018 en Russie sur le site de l’Institut français.

publié le 21/04/2020

haut de la page