Iran - Q&R - Extrait du point de presse (16 octobre 2019) [ru]

Q : Que répondez-vous au président iranien qui a déclaré lundi que Téhéran allait continuer à réduire ses obligations dans le cadre de l’accord nucléaire et que l’Iran allait commencer à travailler sur des centrifugeuses IR-7 et IR-9 ?

R : Avec nos partenaires des E3 (Allemagne, Royaume-Uni, service européen d’action extérieure), nous avons exprimé à plusieurs reprises notre profonde préoccupation au sujet des annonces et actions récentes de l’Iran contraires à ses engagements au titre du Plan d’Action Global Commun (PAGC - JCPoA).

Nous restons engagés en faveur du JCPoA et exhortons l’Iran à revenir sur ses décisions contraires à l’accord, et à pleinement adhérer à ses obligations. L’Iran doit s’abstenir de franchir une nouvelle phase particulièrement préoccupante en adoptant de nouvelles mesures, qui ne peuvent que contribuer à l’escalade des tensions.

L’Iran doit également coopérer pleinement avec l’AIEA, tant dans le cadre du JCPoA que de ses autres obligations nucléaires.

La France reste pleinement engagée en faveur d’une désescalade des tensions, selon les paramètres définies par le Président de la République à Biarritz et New York.

publié le 16/10/2019

haut de la page