Initiative 5 % : aide française pour lutter contre le SIDA, tuberculose et paludisme dans le monde [ru]

La VIe Conférence sur le sida de l’Europe de l’Est et de l’Asie centrale (EECAAC 2018), organisée par ONUSIDA et la Russie, s’est ouverte à Moscou, le 18 avril. Elle associe une centaine de pays, plusieurs milliers de participants et 250 intervenants.

La France, présente à la conférence, est aussi fortement engagée au niveau multilatéral dans la lutte contre le VIH/sida : pays fondateur et 2eme contributeur historique au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, la France finance également l’innovation à travers Unitaid. Depuis 2002, la France a ainsi contribué à hauteur de 4,2 milliards d’euros au Fonds mondial. Elle a renouvelé son engagement en septembre 2016 à Montréal, lors de la conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial.

Afin d’aider les pays éligibles à accéder, mettre en œuvre et évaluer les subventions du Fonds mondial, l’initiative 5% a été lancée en 2011 : d’un budget annuel de 25 millions, ce dispositif fournit de l’assistance technique aux pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie qui en font la demande et finance des projets de long terme complémentaires des subventions du Fonds mondial. L’initiative 5 % est mise en œuvre par Expertise France, notamment Europe de l’Est et en Asie centrale : elle soutient des projets en Albanie, Armenie, Georgie, Serbie et en Ukraine.

En savoir plus
JPEG
JPEG

publié le 24/04/2018

haut de la page