Hommages à Boris Nemtsov

JPEG
L’ambassadeur de France se recueille devant la dépouille de Boris Nemtsov - @FranceEnRussie

Boris Nemtsov : communiqué du Président Hollande, 28 février 2015

Le Président de la République dénonce l’odieux assassinat de Boris NEMTSOV, intervenu cette nuit à Moscou.

Boris NEMTSOV était un défenseur courageux et inlassable de la démocratie et un combattant acharné contre la corruption.

Le Président de la République présente ses condoléances à la famille de Boris NEMTSOV et à ses proches.

Statement of the High Representative/Vice-President Federica Mogherini on the murder of Boris Nemtsov, 28 février 2015

"It is with indignation and deep sadness that I have learnt the news about the brutal murder of Boris Nemtsov, the former Deputy Prime Minister of Russian Federation, former Governor of Nizhny Novgorod and one of the leaders of Russia’s liberal opposition. He was killed just before a demonstration against the effects of the economic crisis and the conflict in Ukraine which he was organising for 1 March.

Boris Nemtsov was a strong advocate for modern, prosperous and democratic Russian Federation, open to the world. Our thoughts are with his family and friends and the Russian people. The EU expects the Russian authorities to conduct a full, rapid and transparent investigation into this assassination, bringing the culprits swiftly to justice

Assassinat de M. Boris Nemtsov - Entretien de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, avec « BFM TV - RMC » (Paris, 2 mars 2015)

Q - Boris Nemtsov, 55 ans, homme politique russe, ancien proche de Boris Eltsine, tué en plein cœur de Moscou, à quelques centaines de mètres du Kremlin, quatre balles tirées dans le dos, en pleine nuit, dans la nuit de vendredi à samedi. Est-ce que cet assassinat profite à Vladimir Poutine selon vous ?

R - D’abord, je veux condamner l’assassinat absolument révoltant de cet opposant. J’avais eu l’occasion de rencontrer Boris Nemtsov lorsqu’il était vice Premier ministre d’Eltsine. Ensuite, je veux demander - comme cela a été fait d’ailleurs par d’autres - une enquête parce que cela soulève toute une série de questions.

Q - Le Kremlin dit qu’il y aura enquête.

R - Très bien.

Q - Ça veut dire que vous avez quelques doutes sur la qualité de cette enquête ?

R - Non. On ne sait pas ce qui s’est passé mais il faut condamner et il faut qu’il y ait une enquête. Et puis, il est vrai que cela vient après d’autres morts, même si les circonstances peuvent être différentes. Il faut rappeler la mort de la journaliste…

Q - Anna Politkovskaïa.

R - Oui, et il y a eu aussi la mort aussi de Litvinenko, de Berezovsky. À chaque fois, cela peut être dû à des circonstances différentes, mais le fait est qu’il ne fait pas bon être opposant.

Q - Vous demandez une enquête, mais le Kremlin n’en n’a que faire de votre demande, non ? Parce que vous demandez une enquête, très bien, mais vous demandez officiellement une enquête ?

R - Si vous m’invitez, c’est parce que je suis ministre des affaires étrangères, donc évidemment…

Q - La France, officiellement, demande une enquête ?

R - Bien sûr, les Russes feront ce qu’ils souhaitent mais dans la situation actuelle, où il y a énormément d’interrogations, il est tout à fait normal qu’il y ait une enquête ; c’est d’ailleurs ce qu’ont déclaré les officiels russes. Maintenant, comment cette enquête sera faite, je n’en sais rien.
(…)./.

Remarks by Vygaudas Ušackas, Head of the EU Delegation to Russia, at the memorial service of Boris Nemtsov (03/03/2015)

"Today we bid farewell with Boris Nemtsov, remarkable politician and patriot of Russia, friend of the European Union.

His appalling murder has shocked all of us.

Today we get together at the Sakharov Centre, in the Russian heart of democracy, human rights and historical truth. Truth, Boris was fighting for, was not often convenient. He upheld it sincerely and passionately. He believed that there is no future without truth. His conviction, fidelity to principles and his valour encouraged and gave hope to many.

Boris personified and defended the values which we all share : respect for human dignity, commitment to democracy, belief in civil society as a force and the need for authorities to be accountable to people. He believed in Russia open to the world. Boris was a rare Man and Politician with a strong personality. All issues were of concern to him be it problems of ordinary Russians or the conflict in Ukraine whose independence and integrity he defended.

His early untimely demise is a huge loss for Russia and Europe. The culprits should be found and brought to justice.

Boris Nemtsov is leaving behind him the heritage which the Russians and all of us will carefully cherish and we shall continue his unaccomplished aspirations.

Dear Dina Yakovlevna, dearest and nearest of Boris - on behalf of all EU ambassadors, as well as those Europeans who were prevented from coming to the memorial service please accept our sincere sympathy and condolences.

Rest in peace, Boris."

L’ambassadeur de France et ses collègues allemand et anglais avec des représentants des pays de l’UE à Moscou ont déposé des fleurs à la mémoire de Boris Nemtsov.

publié le 11/03/2015

haut de la page