Forum économique international de Saint-Pétersbourg Coopération spatiale entre acteurs étatiques et secteur privé

Vendredi 7 juin 2019, Jean-Pascal Le Franc, Directeur de la Programmation, de l’International et de la Qualité au CNES, a participé au Forum économique international de Saint-Pétersbourg, dans le cadre de la table ronde « Potentiel des partenariats public-privé dans l’espace commercial », organisée par Roscosmos. A cette occasion, il a rappelé le rôle du CNES dans cet écosystème en mutation permanente ainsi que ses actions développées en faveur du secteur privé.

JPEG JPEG

Avec l’arrivée de nouveaux acteurs étatiques et privés et une mutation permanente du secteur, les agences spatiales publiques doivent se repositionner. C’est une source de stimulation permettant de mettre au point de nouvelles technologies et de nouveaux concepts. Les états doivent également être en mesure de tirer parti des initiatives et du potentiel apportés par les nouveaux acteurs commerciaux même si leur rôle reste toujours central pour donner une impulsion, s’adapter aux nouveaux marchés et assurer la coordination entre les secteurs public et privé.

Afin de renforcer les liens entre ces deux secteurs, le CNES développe différents outils au service de ces nouvelles coopérations. Tout d’abord, le CNES a lancé le programme Connect-by-CNES en 2017. Sa mission est d’être au plus près des communautés de l’innovation et de mettre les technologies et les solutions spatiales au cœur de l’activité économique des entreprises de toutes tailles. Ensuite, le CNES s’est associé à French Tech Seed, un fonds d’investissement de 400 millions d’euros visant à fournir un financement de démarrage aux start-ups du spatial. Chaque année, après un processus de sélection rigoureux, l’objectif est de nommer 15 start-ups françaises. Le CNES est chef de file du consortium qui accompagne ces start-ups dans leur démarche de levée de fonds auprès d’investisseurs et il peut mobiliser French Tech Seed, contribuant ainsi à faire du spatial un vecteur de développement de l’économie. Enfin, CosmiCapital est le premier fonds d’investissement français dédié à l’espace à travers l’Europe. Le CNES a lancé ce fonds d’innovation en 2018 afin de sécuriser les investissements dans les activités et les applications de l’industrie spatiale européenne et accélérer la croissance de NewSpace. Le fonds vise à obtenir 100 millions d’euros pour soutenir les start-ups européennes. Six thèmes ont été définis : fabrication de lanceurs, systèmes et technologies, fabrication de satellites, services et logistique au sol, exploitation de données et applications et activités liées à l’espace.

Pour s’adapter à cette évolution permanente, les agences doivent innover en tirant parti des nouvelles technologies et de l’essor des applications spatiales. Les systèmes spatiaux deviennent de plus en plus modulaires, flexibles et diversifiés, mais il ne faut pas considérer l’innovation uniquement au niveau technologique. En effet, le multiculturalisme apporté par la coopération internationale et les nouveaux acteurs permettent de nouvelles façons de voir, de penser et d’imaginer l’espace de demain.

BROADCAST

Pour revoir le Broadcast de la table ronde « Potentiel des partenariats public-privé dans l’espace commercial » :

PNG

publié le 11/06/2019

haut de la page