Exposition de la collection Chtchoukine au Musée des Beaux-arts Pouchkine de Moscou [ru]

Lundi 17 juin, a eu lieu le vernissage de l’exposition de la collection Chtchoukine au Musée des Beaux-Arts Pouchkine de Moscou, en présence de Marina Lochak, directrice du musée et d’André Marc Delocque-Fourcaud, petit-fils de Sergueï Chtchoukine.

Cette exposition est l’une des plus attendues de l’année. Elle réunit en un seul et même musée la collection Chtchoukine, l’une des plus grandes et des meilleures collections d’arts modernes européens au monde, constituée de nombreux chefs d’œuvres de Claude Monet, Pierre Auguste Renoir, Paul Cézanne, Paul Gauguin, Vincent Van Gogh, Henri Matisse, Pablo Picasso et de bien d’autres. Une entreprise identique avait eu lieu, en 2016, en France, au sein de la Fondation Louis-Vuitton, où elle avait fait sensation.

L’exposition intitulée « Chtchoukine : Biographie d’une collection » (19 juin-15 septembre) a pour but de raconter l’histoire de la compilation par Sergueï Chtchoukine de sa collection au travers de sa personnalité, de sa biographie, de sa famille et du contexte culturel et historique de l’époque. En plus des œuvres de sa propre collection, sont également exposées celles des collections de ses frères Piotr, Dmitri et Ivan qui ont joué une grande influence dans sa compilation. Le Musée des Beaux-Arts Pouchkine accueille également à cette occasion une sélection d’œuvres de la Fondation Louis-Vuitton, située à Paris.

Sergueï Chtchoukine (1854-1936) est issu d’une famille de marchand de la région de Moscou. Malgré un bégaiement prononcé, son sens des affaires le propulse à la tête de l’entreprise familiale de textile qu’il développe encore davantage. Devenu le plus important négociant en textile à Moscou, il décide, comme de nombreux hommes d’affaires de cette époque, de se tourner vers l’art. Il acquiert ses premiers tableaux en France, en 1898, où vit l’un de ses frères, Ivan, qui lui fit découvrir la peinture française.

La demeure de Sergueï Chtchoukine, le Palais Troubetskoï, se rempli peu à peu d’œuvres de Monet, Cézanne, Gauguin, etc. Sa réputation de collectionneur d’art ne cesse de s’accroître et les intellectuels et les milieux avant-gardistes se pressent à ces soirées, afin d’y admirer les chefs d’œuvres de sa collection. Après la mort de sa femme, il découvre Picasso et Matisse dont il devient le mécène. En 1908, il décide même d’ouvrir sa demeure au public. Sergueï Chtchoukine souhaite faire don de sa collection à la ville de Moscou et transformer son palais en Musée. La Révolution et le pouvoir bolchévique mettront fin à cette entreprise. Nationalisée sa collection est fusionnée à celle des Morozov avant d’être divisée entre le Musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg et le Musée d’Art d’Europe occidentale de Moscou.

Plus d’informations :
https://pushkinmuseum.art/events/archive/2019/exhibitions/shchukin/index.php

publié le 24/06/2019

haut de la page