États-Unis/Russie - Q&R - Extrait du point de presse (17 juin 2021) [ru]

Q : Comment évaluez-vous les résultats du sommet entre le président américain Joe Biden et le président russe Vladimir Poutine à Genève, notamment la décision de lancer des consultations sur la cybersécurité et la sécurité stratégique ?

R : La reprise d’un dialogue de haut niveau entre les États-Unis et la Russie est un développement positif.

La déclaration conjointe des deux présidents américain et russe ouvre la voie à des discussions sur la stabilité stratégique et la maîtrise des armements entre deux pays qui possèdent actuellement près de 90% du stock mondial d’armes nucléaires. Un dialogue avec la Russie sur ces enjeux est nécessaire dans le contexte de délitement progressif des instruments de maîtrise des armements existants, comme l’ont constaté les chefs d’État et de gouvernement de l’OTAN lors du sommet de Bruxelles du 14 juin.

Nous souhaitons qu’une coordination renforcée puisse s’engager entre Alliés, en particulier à l’OTAN, pour définir l’agenda et les paramètres du dialogue avec la Russie sur ces enjeux. Il doit aussi prendre en compte de nouvelles dimensions qui jouent un rôle dans la stabilité stratégique, comme les questions de cybersécurité. Nous souhaitons que les Européens contribuent activement à cette réflexion qui concerne la sécurité et la stabilité de notre continent.

publié le 18/06/2021

haut de la page