Escale à Saint-Pétersbourg du navire Energy Observer [ru]

Mené par Victorien Erussard, fondateur-capitaine d’Energy Observer, et Jérôme Delafosse, chef d’expédition et réalisateur-documentaliste, le premier navire hydrogène autour du monde, a effectué du 17 au 21 juin sa 41e escale à Saint-Pétersbourg.

Energy Observer est le premier navire hydrogène autour du monde visant l’autonomie énergétique. Sans émission de gaz à effet de serre ni particules fines, ce navire du futur à propulsion électrique fonctionne grâce à un mix d’énergies renouvelables et un système de production d’hydrogène décarbonée à partir de l’eau de mer. Ce défi technologique et scientifique a pour ambition de tester en conditions extrêmes des technologies de pointe préfigurant les réseaux énergétiques de demain, applicables en milieu terrestre.

L’Ambassadeur de France en Russie, Sylvie Bermann, s’est rendue à Saint-Pétersbourg pour accueillir l’expédition à son arrivée dans la Capitale du Nord. Energy Observer a fait une entrée solennelle et silencieuse sur le bassin de la Neva à l’heure magique où se lèvent les ponts de Saint-Pétersbourg en emportant plusieurs invités à son bord, dont l’Ambassadeur et le Consul général de France, Hughes de Chavagnac.

Le capitaine du bateau, Victorien Erussard, avait déjà eu l’occasion de découvrir les rivages du Nord-Ouest de la Russie en 2010 lors de sa participation à la course Vendée-Saint-Pétersbourg, mais cette escale de 4 jours était d’une importance majeure à ses yeux, la Russie étant considérée comme un des acteurs incontournables de l’avenir de la planète en matière d’écologie. Elle a donné lieu à de nombreuses rencontres et visites marquantes.

Une délégation menée par le président du Comité des Relations Extérieures de Saint-Pétersbourg, M. Evgueny Grigoriev, et le vice-président du Comité des Transports, M. Alexey Lvov, a été accueillie à bord de ce véritable laboratoire flottant.

La salle de la médiathèque de l’Institut Français de Saint-Pétersbourg était comble pour la présentation de l’expédition l’« Odyssée pour le futur » par plusieurs membres de l’équipage. Un concours organisé par l’Institut Français et le Consulat général a permis à quatre heureux gagnants d’avoir la chance unique de monter à bord du bateau.

Enfin, convié à prendre la parole au Forum « Smart Transport » qui s’est tenu du 19 au 21 juin à Saint-Pétersbourg, Victorien Erussard a présenté devant un public de professionnels les innovations d’Energy Observer et son mix énergétique révolutionnaire.

Energy Observer a quitté la Russie après avoir fait le plein d’hydrogène et rechargé ses batteries à 100%, tout cela avant de retrouver la mer Baltique et de continuer sa route jusqu’au Spitzberg.

Odyssée pour le futur

Energy Observer a reçu le Haut Patronage de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, ainsi que le soutien officiel de l’Union Européenne, l’UNESCO et l’IRENA.

Energy Observer accomplit actuellement une Odyssée pour le futur de six ans (2017-2022), 50 pays, 101 escales. Un tour du monde pour devenir une vitrine des innovations en matière de transition écologique, afin de sensibiliser le plus grand nombre sur les énergies renouvelables, la biodiversité, l’agroécologie, la mobilité ou encore l’économie circulaire, lors des escales et sur les réseaux sociaux. Cette expédition du 21ème siècle a pour cap permanent la mise en œuvre des 17 Objectifs de développement durable de l’ONU, dont Energy Observer est le premier ambassadeur pour la France.

Les escales permettent également aux équipes de tournage d’Energy Observer d’aller à la rencontre des pionniers des innovations locales en faveur du développement durable et de la transition énergétique. Ces solutions sont désormais présentées sous forme de web-séries sur une plateforme digitale dédiée "Energy Observer SOLUTIONS".

publié le 26/06/2019

haut de la page