Désinformation - Q&R - Extrait du point de presse (23 janvier 2019) [ru]

Q - En matière de désinformation : est-ce que la démarche à la fois du Service d’Action Extérieure de l’UE et la Commission absorbe la démarche purement française de lutte contre la désinformation ? Ou y a-t-il une démarche française aussi, concernant les élections européennes ?

R - Les initiatives européennes et françaises dans le domaine de la lutte contre les manipulations de l’information se complètent, dans le respect des compétences de chacun, comme l’a rappelé Jean-Yves Le Drian, lors du dernier Conseil des affaires étrangères du 21 janvier. La France y prend toute sa part et entend également faire de la lutte contre les manipulations de l’information l’une des priorités de sa présidence du G7.

Pour sa part, la France a récemment adapté sa législation pour mieux lutter contre ce phénomène, notamment en période électorale. Plus largement, nous saluons le développement de nombreuses initiatives des médias et de la société civile ces dernières années visant à renforcer la résilience de notre société face à ces manipulations.

publié le 24/01/2019

haut de la page