Déplacement de l’Ambassadeur à Kalouga (5 et 6 février 2018) [ru]

Les 5 et 6 février, l’Ambassadeur et une délégation se sont rendus à Kalouga.

Lors d’un entretien avec le Gouverneur de la région, M Anatoly Artamonov, et son équipe, Mme Sylvie Bermann s’est félicitée de la coopération fructueuse entre la région de Kalouga et la France. En effet, environ une vingtaine d’entreprises françaises y sont implantées et sont prêtes à renforcer encore davantage leur présence. De son côté, M Artamonov a assuré que l’administration régionale souhaitait faciliter les démarches des investisseurs étrangers en leur offrant de nombreuses garanties et avantages. Par ailleurs, il a attiré l’attention sur la solidité des liens culturels qui unissent Kalouga et la France. Ainsi, des Journées de la ville de Kalouga ont eu lieu fin janvier à Poissy (région parisienne) auxquelles les artistes de la région ont pris une part active.

La délégation de l’ambassade a visité les sites des entreprises françaises implantées avec succès dans la région de Kalouga. Ainsi, l’usine Kalouga-Rosva est le cœur du dispositif du groupe automobile français PSA en Eurasie. Le directeur des opérations Nicolas Febvay s’est félicité des bonnes relations avec les autorités régionales.

Le secrétaire général du groupe français des cosmétiques l’Oréal en Russie M Chichmanoff et la directrice de l’usine du groupe Mme Urbaniak ont présenté l’activité du groupe en Russie, avant de faire visiter l’usine. Ils ont souligné que l’environnement et le développement durable étaient des priorités pour l’entreprise, avec notamment une production plus économe en énergie. Le groupe a d’ailleurs reçu le titre de meilleur investisseur étranger de la région de Kalouga pour l’année 2017.

Le volet culturel de ce déplacement a été consacré à la visite de la maison-musée des Gontcharov sur le site de la manufacture de papier leur ayant appartenu à Kalouga, où le célèbre poète russe Alexandre Pouchkine aurait demandé en mariage Natalia Gontcharova. L’Ambassadeur a été touché de constater que de nombreux ouvrages de la bibliothèque familiale comportait des auteurs de référence, notamment Racine et Voltaire, en français. Une autre surprise attendait la délégation : deux volontaires qui participent à une reconstitution historique évoquant les soldats du corps expéditionnaire russe en France pendant la Première guerre mondiale étaient présents.

La délégation a terminé cette visite par un tour d’horizon de l’artisanat régional à la Maison qui lui est consacrée au centre de Kalouga et par une découverte du parc national « Ougra ». La délégation a particulièrement apprécié l’accueil chaleureux qui lui a été réservé par Kalouga et ses habitants.

publié le 08/02/2018

haut de la page