Déclaration de l’UE sur la situation des homosexuels en Tchétchénie

OSCE Permanent Council No 1141 Vienne, le 6 Avril 2017

1. L’Union européenne est préoccupée par rapport à plusieurs informations émanant de la presse et de la société civile, ainsi que des témoignages de victimes, faisant état d’arrestations massives d’hommes en Tchétchénie, en raison de leur orientation sexuelle réelle ou présumée, de cas de torture ainsi que de trois décès.

2. La réaction des autorités tchétchènes, qui ont cherché à nier l’existence même d’homosexuels parmi la population de Tchétchénie, ou laissé entendre que s’il y en avait, ils seraient tués par leurs propres familles, n’est pas de nature à garantir la sécurité de leurs citoyens. Pire, elle créé un climat d’impunité propice à la perpétuation de tels crimes.

3. Ces actes de discriminations et d’intolérance envers les homosexuels en Tchétchénie, s’ils sont effectivement avérés, constituent des crimes et une claire violation des engagements internationaux de la Russie en faveur des libertés fondamentales, de la lutte contre l’intolérance et de la promotion de l’égalité, tels que prévus par le Pacte international des droits civils et politiques et d’autres engagements internationaux y compris de l’OSCE.

4. Il appartient aux autorités de la Fédération de Russie de se démarquer des propos haineux tenus par les autorités tchétchènes et de les rejeter sans équivoque. Nous appelons également les autorités russes à tout mettre en œuvre pour faire cesser ces exactions, protéger les victimes et garantir la sécurité de tous les citoyens tchétchènes sans discriminations. Toute la lumière doit être faite sur les allégations d’arrestations et assassinats, par le biais d’enquêtes approfondies. Les représentants de la société civile actifs en Tchétchénie doivent également être protégés dans leur combat pour la défense des droits de l’homme en Tchétchénie.

5. L’UE rappelle son engagement en faveur de l’égalité et contre les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre partout dans le monde.

EUROPEAN UNION DELEGATION TO THE RUSSIAN FEDERATION

PRESS RELEASE
Moscow, 6 April 2017

Statement by the Spokesperson on the human rights abuses of gay men in Chechnya

The spokesperson of the European External Action Service made the following statement :
"According to reports by international human rights organisations and by the media, over a hundred gay men in the Russian Republic of Chechnya have been abducted in recent days, as part of a coordinated campaign. The abducted men have reportedly been tortured and otherwise ill-treated, and forced to disclose other LGBTI individuals they know. Reports also indicate that at least three men have been killed by their captors.

If confirmed, these serious human rights violations would add to the long list of human rights abuses in Chechnya. Instead of supporting the rights of the victims, some officials of the Chechen Republic have even attempted to justify the violence against them. The Russian authorities at all levels have taken international human rights commitments that bind them to ensure the safety of all persons who may be at risk in Chechnya due to their sexual orientation. Prompt, effective and thorough investigations into the reports of abductions and killings of gay men in Chechnya are indispensable so that anyone found guilty of or complicit in such crimes is brought to justice."

publié le 07/04/2017

haut de la page