Décès d’Arseni Roginski

Arseni Roginski, président de la société internationale de défense des droits de l’Homme « Memorial », historien reconnu et défenseur des droits de l’Homme, est décédé le 18 décembre 2017. Il avait travaillé toute sa vie sur l’étude de l’histoire des répressions staliniennes. Arrêté en 1981 sur la base de fausses accusations, il avait alors été condamné à 4 ans de prison avant d’être réhabilité en 1992.

A la fin des années 1980, il avait été un des fondateurs de l’ONG « Memorial ». Le site de cette organisation lui a rendu un vibrant dernier hommage : « Plusieurs années avant la création de l’organisation « Memorial », il avait commencé à lutter pour la vérité historique et pour les droits de l’Homme et avait été emprisonné pour cela. Il a poursuivi cette lutte jusqu’à ses derniers jours. Sans lui, le travail effectué par « Memorial » pendant toutes ces années n’aurait jamais été possible. Nous ne pouvons penser à « Memorial » sans penser à lui. Merci à vous Arseny Borisovitch, vous resterez toujours parmi nous ».

publié le 19/12/2017

haut de la page