Communiqué pour la presse - Sur le bilan des consultations interministérielles russo-françaises relatives à la sécurité internationale dans le domaine de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (Moscou, le 15 novembre 2019) [ru]

Dans la lignée de l’accord conclu par le Président de la Fédération de Russie V.V. Poutine et le Président de la République Française E. Macron en 2018 à Saint-Pétersbourg, des consultations interministérielles russo-françaises sur la problématique de la sécurité internationale dans le domaine de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) ont eu lieu le 15 novembre à Moscou.

La délégation russe était présidée par le Représentant spécial du Président de la Fédération de Russie pour la coopération internationale dans le domaine de la sécurité informationnelle, l’Ambassadeur itinérant A.V. Kroutskikh. La délégation française a été présidée par l’Ambassadeur pour le numérique du MEAE français Henri Verdier.

La délégation russe était composée de représentants du Ministère des Affaires Etrangères, du Parquet général, des ministères de l’Intérieur, de la Défense, de la Justice, du Service fédéral de la sécurité FSB, du Service fédéral de la protection FSO, du Service fédéral pour le contrôle technique et d’exportation FSTEK, du Comité d’Enquête et de l’appareil du Conseil de la Sécurité de la Fédération de Russie. La partie française était représentée par les dirigeants de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) ainsi que par des experts du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères et de l’Ambassade de France à Moscou.
La Partie russe a perçu avec intérêt une présentation détaillée par la partie française de l’initiative lancée en 2018 par le Président de la République Française E. Macron « Appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace ».

Les participants aux consultations ont procédé à un échange de vues sur tout l’éventail des questions relatives à la sécurité internationale dans le domaine de l’utilisation des TIC, qui représentent un intérêt mutuel. La nécessité de développer la coopération internationale dans ce domaine, avant tout dans l’enceinte des Nations-Unies, a été soulignée. Les parties ont constaté l’importance d’assurer la continuité et la permanence du processus des négociations relatives à la sécurité internationale dans le domaine de l’utilisation des TIC sous l’égide des Nations-Unies, tant dans le cadre du Groupe de travail à composition non-limitée (OEWG), que dans le cadre du Groupe d’Experts gouvernementaux (GGE), et ont confirmé la volonté de contribuer à la mise au point de règles de conduite responsable des Etats dans l’espace cyber, en conformité avec le droit international existant.

Des enjeux liés au développement de l’interaction bilatérale pratique entre la Russie et la France relative à la sécurité internationale dans le domaine de l’utilisation des TIC, y compris la lutte contre la cybercriminalité et l’utilisation de l’Internet à des fins terroristes, ont fait l’objet de discussions détaillées pendant les consultations.
Un accord a été obtenu pour poursuivre le dialogue bilatéral entre Moscou et Paris relatif à la sécurité internationale dans le domaine des TIC, ce qui contribuerait à résoudre de manière opérationnelle les défis surgissant dans l’espace numérique, y compris dans les cas où il s’agit de réagir à des incidents informatiques.

publié le 21/11/2019

haut de la page