Communiqué de l’Élysée - Conseil de défense

Le Conseil de défense et de sécurité nationale a fait le point des menaces d’attentats dirigées contre le territoire national ou contre nos ressortissants à l’étranger.

Il a porté une attention particulière aux projets terroristes et aux tentatives de déstabilisation susceptibles de porter atteinte au bon déroulement de la campagne électorale et des opérations de vote.

Le Président de la République a félicité les services du ministère de l’Intérieur, les policiers, les gendarmes ainsi que les militaires de l’opération Sentinelle pour leur mobilisation qui a permis d’assurer la sécurité du premier tour de l’élection présidentielle. Il a demandé que la plus grande vigilance soit maintenue au cours des prochains jours et pour le scrutin du 7 mai.

Le Conseil a également étudié l’évolution des crises internationales et les conditions d’emploi de nos forces engagées en opération à l’extérieur du territoire national.

Les services de renseignement ont présenté au Conseil les éléments nationaux qui permettent d’affirmer de manière indépendante l’implication des forces du régime syrien dans l’attaque chimique perpétrée le 4 avril à Khan Cheikhoun. Ces éléments démontrent en outre que le régime détient toujours des agents chimiques de guerre, en violation des engagements à les éliminer qu’il a pris en 2013. Ils seront rendus publics.

publié le 26/04/2017

haut de la page