Commémoration des victimes de la Grande Terreur à Sandarmokh [ru]

Le 5 août 2019, jour de commémoration des victimes de la Grande Terreur de 1937-1938, Hughes de Chavagnac, Consul général de France à Saint-Pétersbourg, s’est rendu au Mémorial « Sandarmokh » en Carélie pour déposer une gerbe en hommage aux victimes des répressions politiques qui y ont perdu la vie.

Sandarmokh, découvert il y a une vingtaine d’années, par une équipe de l’ONG « Memorial » dirigée par M.Youri Dmitriev, est l’un des lieux de mémoire les plus emblématiques dans le District Fédéral Nord-Ouest où ont été retrouvés les restes de plus de 7000 fusillés.

Chaque année, depuis 1998, des centaines de personnes, les caréliens, dont les proches ont été victimes des répressions politiques, les délégations étrangères, les représentants du corps diplomatique du District Fédéral Nord-Ouest, de nombreuses associations, les militants pour les droits de l’homme, se réunissent à Sandarmokh pour rendre hommage aux victimes de la Grande Terreur.

Les discours d’ouverture de la cérémonie de commémoration ont été prononcés cette année par Alexandre Sharapov, ombudsman de la République de Carélie pour les droits de l’Homme, Irina Fligué, directrice du centre « Memorial » à Saint-Pétersbourg, Ekaterina Klodt, fille de Youri Dmitriev et Anatoly Razoumov, directeur du centre « Vozvrashenie imen »

publié le 03/09/2019

haut de la page