Commémoration de la levée du siège de Leningrad [ru]

Le 27 janvier 1944, l’armée soviétique libérait Leningrad. Au mépris de pertes humaines considérables les habitants ont héroïquement défendu la ville pedant 872 jours

Commémorations du 76e anniversaire de la fin du terrobile Blocus, une des plus grandes tragédies du XX siècle

Assiégée par les nazis le 8 septembre 1941, Leningrad était libérée par l’armée soviétique après avoir subi un siège de 872 jours ayant engendré des pertes humaines considérables dues à la faim, au froid et aux bombardements incessants.

Chaque année, à cette date anniversaire, les anciens combattants, les plus hautes autorités de la ville et de la région, les représentants des forces armées et du corps consulaire, ainsi qu’une foule de simples citoyens, viennent rendre hommage à la mémoire, au courage et à l’abnégation des victimes du blocus de Leningrad au cimetière mémorial Piskarevskoïe.

publié le 07/02/2020

haut de la page