Biélorussie - Q&R - Extrait du point de presse (31 août 2020)

Q : Les représentants d’opposant d’Alexandre Loukachenko - Svetlana Tikhanovskaïa - ont annoncé ses interventions lors de la réunion de Conseil de sécurité des Nations unies le 4 septembre et au sein de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe le 8 septembre.

Est-ce que la France a encouragé l’invitation de Madame Tikhanovskaïa au Conseil de sécurité et à l’Assemblée parlementaire ? En quelle qualité va-t-elle être présentée ?

R : M. Jean-Yves Le Drian a rappelé hier que l’urgence va à la mise en place en Biélorussie d’un dialogue national inclusif, pour aboutir à une solution pacifique.

Dans ce cadre, il a déjà eu l’occasion de marquer la solidarité de la France à l’égard de Mme Svetlana Tikhanovskaïa et de son mouvement de défense des valeurs démocratiques et humanistes que nous partageons. C’est aussi le message qu’a porté le secrétaire d’État chargé des affaires européennes lors de son entretien téléphonique avec Mme Tikhanovskaïa la semaine dernière.

La réunion du Conseil de sécurité le 4 septembre que vous évoquez est une réunion informelle (format Arria). L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe est une instance parlementaire indépendante. Je vous renvoie vers ses organisateurs.

publié le 01/09/2020

haut de la page