Biélorussie - Arrestation de manifestants

La France est gravement préoccupée par la dispersion brutale de la manifestation pacifique du 25 mars en Biélorussie, et par les nombreuses interpellations auxquelles ont procédé les forces de l’ordre, y compris au siège de l’organisation de défense des droits de l’Homme Viasna.

La communauté internationale avait pourtant appelé à respecter les libertés de manifestation, de réunion, d’association et d’expression.

publié le 28/03/2017

haut de la page