Bateau de croisière Costa Pacifica (20 mars 2020) [ru]

Q : L’ambassade de Russie à Paris a envoyé une note au ministère français des affaires étrangères pour lui demander de débloquer la situation des touristes russes qui ne peuvent toujours pas quitter le navire de croisière Costa Pacifica (« Costa Pacifica ») situé près de Marseille. Selon la porte-parole du ministère russe des affaires étrangères Maria Zakharova, le consulat général de Russie à Marseille, l’ambassade de Russie à Paris ont pris des mesures actives pendant plusieurs jours pour préparer leur réunion à Marseille, mais l’autorisation n’a pas encore été reçue. Comment vous pouvez commenter cette situation ?

Q : Hier les passagers du paquebot de croisières Costa Pacifica ont été notifiés qu’après le refus de l’Espagne, l’escale prévue à Marseille aussi n’est pas possible et que la prochaine tentative de toucher le port sera à Gênes. Il n’y aucun cas de suspicion de Covid-19 à bord. Est-ce que vous avez reçu la note de la part de l’ambassade russe à Paris concernant les passagers de ce navire ? Quelle sera la solution pour les étrangers à bord du navire ? La France peut-elle accepter le débarquement des gens à Marseille ?

R : Une note verbale de l’ambassade de Russie mentionnant la situation que vous évoquez nous est parvenue ce matin. Nous suivons la situation en lien avec l’ensemble des administrations compétentes. Nous vous renvoyons au ministère de l’intérieur.

publié le 23/03/2020

haut de la page