Allocution de M. l’Ambassadeur lors des festivités du 14 juillet 2009

Chers amis,

Notre fête nationale est une fête populaire et une fête de l’amitié. Même si la prise de la Bastille est restée l’événement marquant, le 14 juillet célèbre en fait la fête de la fédération du 14 juillet 1790, mais aussi fête l’unité nationale qui réconciliait toutes les parties constitutives de la Nation françaises. C’est donc avant tout une fête de la fraternité entre français mais aussi de l’amitié entre les peuples et les nations, tant le message qu’elle apporte se veut universel.

Ici en Russie elle prend maintenant un sens très profond et très actuel. La France du Général de Gaulle avait lancé le fameux triptyque « détente, entente, coopération » qui avait permis d’entretenir avec la Russie soviétique des relations apaisées. La fin du communisme permet maintenant de nouveaux progrès dans l’association de plus en plus étroite de la Russie à l’Europe occidentale. C’est notre ambition légitime à nous Français d’être un des acteurs majeurs de ce processus. L’Année Croisée en 2010, dont la préparation est maintenant à quelques détails prêts, terminée, permettra à chacun de nous, Français et Russes, de mieux nous connaître et d’accomplir dans la réalisation de plus de 400 projets dans tous les domaines, culturel, économique, politique, notre volonté commune d’approfondir notre relation. C’est une étape nouvelle et capitale dans l’histoire des relations franco-russes, et j’espère dans celles de l’Union Européenne et de la Russie.

Je lève donc mon verre à l’année 2010 de la France en Russie et de la Russie en France et à l’amitié franco-russe.

M. Jean DE GLINIASTY

Ambassadeur de France en Fédération de Russie

publié le 14/09/2009

haut de la page