Afghanistan - Q&R - Extrait du point de presse (6 juillet 2021) [ru]

Q : Après des affrontements dans le nord-est de l’Afghanistan avec les talibans, un millier de soldats afghans ont fui au Tadjikistan dans la nuit de dimanche 4 à lundi 5 juillet. Pensez-vous qu’il s’agit d’une menace pour la stabilité du pays et de la région ?

R : La France est profondément préoccupée par la dégradation de la situation sécuritaire en Afghanistan, et ses conséquences sur la stabilité de la région. Elle appelle les Parties au processus de paix inter-afghan et notamment les talibans, à reprendre les discussions au plus vite afin de parvenir à un règlement politique du conflit et à l’établissement d’un cessez-le-feu. Il revient aux talibans de mettre fin au cycle de violence inacceptable qu’ils entretiennent parallèlement aux discussions inter-afghanes à Doha, et de respecter en particulier l’engagement qu’ils ont pris de rompre définitivement leurs liens avec les organisations terroristes internationales, comme Al Qaïda et Daech.

La France poursuivra sa concertation étroite avec les pays de la région pour soutenir le processus de paix en Afghanistan en vue d’une solution politique qui devrait préserver les acquis démocratiques et en matière de droits de l’Homme. La France est attachée à la stabilité et à la sécurité régionale des Etats de la région.

publié le 07/07/2021

haut de la page