3ème Forum franco-russe des ONG : « Aider et accompagner les familles en France et en Russie ». [ru]

Le 21 novembre 2018, l’ambassade de France à Moscou a accueilli le 3ème forum franco-russe des associations.

Après deux premières éditions consacrées au système pénitentiaire (2016) puis à l’environnement (2017), c’est le thème de la famille qui a été retenu pour cette nouvelle journée d’échanges, à laquelle ont participé une cinquantaine de représentants français et russes du monde associatif et du secteur social, des administrations, de la justice et des médias.

Ouvertes par l’ambassadeur de France en Russie Sylvie Bermann et l’ambassadeur de France pour les droits de l’Homme François Croquette, ainsi que Elena Topoleva, directrice du Centre d’information sociale de Russie.

Les discussions ont porté sur de multiples enjeux communs à la France et à la Russie : modalités d’intervention des associations pour accompagner et soutenir les familles, notamment dans les moments de crise et de difficultés, évolution des modèles familiaux, protection judiciaire de l’enfance en danger, protection des droits de l’enfant ou encore conciliation de la vie familiale avec l’épanouissement professionnel.

Ces rencontres ouvertes au public permettent aux participants de confronter leurs expériences en matière de politique familiale. Elles contribuent ainsi au renforcement des liens entre sociétés civiles française et russe, dont la France et la Russie ont fait une priorité commune dans le cadre du « dialogue de Trianon » lancé en 2017.

Sylvie Bermann : « La politique familiale est un enjeu essentiel, en France comme en Russie. Et si nos modèles familiaux présentent encore des traits différents, la tendance est à la convergence : en France comme en Russie, la famille « nucléaire », composée de deux parents et des enfants, ne représente plus qu’une petite majorité de l’ensemble des familles. (….) La politique familiale ne se réduit pas à la question de la natalité, et en France comme en Russie, les familles doivent être accompagnées et soutenues, car elles représentent le premier élément de solidarité, face aux difficultés auxquels chacun d’entre nous peut être confronté. »

Programme sous format PDF

PDF - 381.1 ko
(PDF - 381.1 ko)

publié le 28/11/2018

haut de la page